Barcelone Affaire Neymar: Vers une démission du président du FC Barcelone ?

Sandro Rosell dans la tourmente. Alors que le flou règne toujours autour du transfert de Neymar, une longue bataille judiciaire s’annonce pour le FC Barcelone. Une situation qui pourrait pousser le président du club  à quitter ses fonctions.

rosell.v1310974293Quel est le montant réel du transfert de Neymar au FC Barcelone ? La version officielle du club catalan, à savoir 57 M€, a pris du plomb dans l’aile ces derniers jours avec une enquête de la justice espagnole couplée aux révélations d’El Mundo. Selon la publication ibérique, la jeune star brésilienne aurait coûté pas moins de 95 M€, divisés entre primes à la signature, commissions au père du joueur et à la société de ce dernier et Neymar lui-même. Une situation qui a poussé Jordi Caces, socio blaugrana, à porter plainte contre le président Sandro Rosell pour «appropriation indue », une plainte jugée recevable par un juge de la cour de Madrid. Rosell s’apprête donc à se frotter à une longue bataille judiciaire.

Et s’il se tient à sa version, affirmant que Neymar a bien coûté 57,1 M€, ce dernier pourrait tout simplement renoncer à son poste de président du FC Barcelone ! C’est en tout cas ce que croit savoir La Vanguardia, qui annonce que Rosell s’entretiendra avec les autres membres de la direction catalane et prendra une décision dans les prochains jours, envisageant un retrait pour préserver son club dans cette affaire. La publication va même plus loin en annonçant qu’une source proche de Jordi Caces a confié que l’accusation pourrait s’étendre aux vice-présidents Javier Faus et Josep Bartomeu.

En attendant d’en savoir plus sur les intentions de Sandro Rosell, le club a fait appel de la décision du juge, et a demandé que l’affaire soit transférée à la cour de Barcelone, comme l’a expliqué le porte-parole du Barça, Toni Freixa, à La Vanguardia : « cette affaire se joue à Madrid par pure stratégie du plaignant, qui a compris qu’il bénéficierait d’une meilleure couverture médiatique. » Le porte-parole qui avoue que la « grande erreur du club a été de présenter le joueur sans expliquer clairement d’où venaient les 57 M€ », réitérant à son tour la version de son président sur le prix officiel du joueur et assurant qu’il « n’existe pas le moindre délit. »

Une chose est sûre, tant que cette affaire ne sera pas réglée définitivement devant la justice, le « cas Neymar » continuera d’agiter le FC Barcelone. Neymar, une pépite ou une arrête dans la gorge des dirigeants du Barça ?

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports