Angola Ligue 1-Lille/Mavuba : « Remettre la machine en route »

rio-mavuba-l-ancien-joueur-des-girondins-de-bordeaux_862710_460x306Le Stade Rennais se déplace au stade Pierre Mauroy pour y défier Lille ce vendredi pour le compte de la 22ème journée de Ligue 1. Au ralenti, le LOSC devra se servir de ce match pour se relancer. A domicile cette saison,  Lille est très solide avec 24 points glanés sur 30 possibles (8 victoires, 2 défaites). Malgré une qualification en Coupe de France, les Dogues sont à la peine en championnat depuis quelques matchs. Après une excellente première partie de saison grâce à une défense de fer, les joueurs de René Girard commencent à marquer le pas.

Toujours 3èmes, les Nordistes restent en effet sur deux défaites consécutives en Ligue 1, dont la dernière contre Saint-Étienne. « Les défaites contre Reims et Saint-Étienne s’expliquent par le fait que n’avons pas affiché le même état d’esprit que lors de la première partie de saison, explique Rio Mavuba en conférence de presse. Je ne dis pas que nous manquons d’envie, mais je crois que nous pouvons et devons fournir plus d’efforts pour obtenir des résultats. Lors de ces six derniers mois, on pouvait s’appuyer sur de la solidarité, du sacrifice pour le collectif… C’est ça qu’il faut retrouver. Nous en avons parlé entre nous et il est clair que nous ne voulons pas tout gâcher, sans toutefois occulter ce que nous sommes parvenus à réaliser jusqu’ici. »

En effet, cela fait trois rencontres que les lillois n’ont plus gagné en Ligue 1. Pire, leur défense, qui faisait leur force, ne cesse de céder puisque cela fait sept matches que les nordistes encaissent au moins un but. « Je trouve que ça n’a pas trop tourné en notre faveur sur certains buts, comme le premier qu’on encaisse contre Reims qui était assez incroyable. Mais il y a eu aussi moins d’attention, de concentration, d’abnégation sur les coups de pied arrêtés… Et nous l’avons payé en encaissant trop de buts. Mais ceci est l’affaire de tous. Progresser sur ces points-là est important. Après, c’est également vrai que cette saison, lorsque notre adversaire ouvre la marque, nous avons du mal à retourner la situation, sauf contre Bastia (15/12/12, J18, 2-1). Corriger ce défaut, en ne baissant pas les bras après un but, fait évidemment partie de nos objectifs. »

Dans ces conditions, difficile de suivre le rythme du duo de tête d’autant que les rares individualités des Dogues leur font défaut en ce moment. Vincent Enyeama se montre moins solide et devant Salomon Kalou ne fait plus la différence. Mais que la meilleure défense du championnat se rassure. Elle peut s’appuyer sur un solide bilan à domicile pour repartir de l’avant et conserver sa place sur le podium. « Bien entendu, c’est important de se relancer. Nous avions un matelas de points qui a maintenant bien rétréci. Il faut désormais regagner un match, remettre la machine en route en championnat et ce, dès vendredi face aux Rennais. Même si ces derniers rencontrent quelques difficultés ces temps-ci, notamment au vu de leur effectif et de leurs ambitions, ils restent dangereux à affronter car ils comptent de très bons joueurs. C’est aussi une équipe joueuse, peu habituée à fermer le jeu. Alors, puisque nous avons l’avantage de recevoir, à nous d’emballer le match et de livrer une grosse prestation. »

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com