Allemagne Michael Schumacher : un mois jour pour jour !

michael-schumacher

Un mois aujourd’hui, jour pour jour !

L’ex pilote est toujours dans le coma à l’hôpital de Grenoble, depuis son accident de ski à Méribel le dimanche 29 décembre 2013.

Et les nouvelles ne sont pas franchement rassurantes. Comme Africa Top Sports.com l’a rapporté, les médecins auraient tenté de le sortir de son coma, mais ils auraient du se résigner à le replonger tant son état ne lui permet pas encore de reprendre conscience et un semblant de vie « normale. »

Dans son dernier communiqué, Sabine Kehm, l’attachée de presse de Michael Schumacher avait enfin donné des nouvelles – rassurantes- du champion. «La famille de Michael a totalement confiance en l’équipe médicale et est très satisfaite de son travail»

Le Pr Gérard Audibert, responsable de l’unité de réanimation neurochirurgicale du CHU de Nancy confie aujourd’hui à l’AFP : « L’impact du traumatisme va entraîner un œdème, c’est-à-dire un gonflement comme lorsqu’on se fait une entorse de la cheville. Toutefois, la durée moyenne d’un coma artificiel pour les traumatisés crâniens graves est « de l’ordre de 15 jours. C’est « assez rare » qu’un coma artificiel dépasse trois semaines (…) Quand on enlève doucement la sédation et que la pression reste correcte, cela détermine l’arrêt complet du coma artificiel. Le patient revient alors à son « état de base clinique ». Il peut rester dans le coma, cela arrive, ou bien se « réveiller » progressivement. On va tester pour voir si on arrive à communiquer avec lui, s’il répond aux stimulations verbales, avec des ordres du type « serrez-moi la main », « fermez ou ouvrez les yeux ». La route peut être encore très longue et on a vu des patients s’améliorer entre un et trois ans après un accident ».

Selon le  Dr Gary Hartstein, ancien délégué médical de la FIA : « Il est désormais extrêmement improbable, même virtuellement impossible, que le Michael que l’on connaissait avant l’accident ne revienne.  Il semblerait que le pilote allemand soit encore touché à gauche et au milieu du cerveau, deux zones qui contrôlent notamment la conscience, le réveil, le contrôle de la pression sanguine, la respiration et même la déglutition. « Il faudra alors considérer comme un triomphe le fait que Schumacher soit encore en mesure de marcher, de se nourrir, de s’habiller, et de conserver certains aspects significatifs de sa personnalité. J’adorerais me tromper sur ce point ».

En attendant, ses fans ne l’oublient pas. Ils se sont réunis dimanche dernier pour une marche silencieuse sur les 7 kilomètres du circuit de Spa-Francorchamps

A suivre donc…

On se souvient de la petite phrase de Niki Lauda : « quelqu’un veille sur lui en haut ! »
Revoir son portrait : un champion hors norme.
Et les dernières réactions de ses proches
Un journaliste se déguise en prêtre pour approcher Schumacher ! 

 

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS