Barcelone Affaire Neymar : la star de Barcelone prend la défense de son père

L’affaire Neymar continue de faire couler encre et salive. Quelques semaines après la démission de Sandro Rosell, et la divulgation de son contrat par le FC Barcelone, Neymar est pour la première fois sorti de son silence pour s’exprimer sur son transfert. Le Brésilien a pris la défense de son père.

père-de-neymar« Je sais que beaucoup de gens disent un tas de sottises à propos de nous, en doutant de nos caractères… J’ai aussi découvert que nous avons une grande quantité de faux amis, a-t-il déclaré dans des propos rapportés par Marca. Pour Neymar, toutes les informations concernant une éventuelle fraude lors de son transfert ne sont donc que des « sottises ».

Le Brésilien se dit par conséquent prêt à se sacrifier pour sauver l’honneur de son agent, qui n’est nul d’autre que son géniteur. « Papa, poursuit-il, quand Thiago Silva a dit qu’il pourrait mourir pour moi sur un terrain, j’ai pensé que j’ai la même relation pour lui. Mais pour toi, je ne ferai pas que mourir, je donnerai aussi la vie de mon fils pour toi. Par cela, je te demande de venir en Espagne, tu me manques. ».

Interrogé, Neymar da Silva Santos, le père du joueur s’était défendu. «J’ai demandé au FC Barcelone qu’il abandonne la confidentialité du contrat pour que tout soit transparent et propre. Je ne dois rienNeymar ne pouvait partir de Santos que pour aller à BarceloneMon travail était de sauvegarder et renforcer le gain. Il est absurde que quelqu’un parle sans connaissance de cause. Il n’y a pas eu d’avance de 40 millions d’euros.», avait-il dit.

Interrogé, au lendemain de la démission de Rosell, sur son ressenti quant à l’affaire Neymar, Josep Maria Bartomeu -le président de Barcelone- avait laissé entendre que ce dossier était instrumentalisé depuis la capitaine espagnole. « À Madrid, il est difficile de digérer que nous ayons des joueurs comme Neymar, a-t-il déclaré dans un entretien accordé à la RAC. Je préfère ne pas parler de Madrid, moi j’aime le Barça et ça me plaît d’avoir un club aussi démocratique que le nôtre. Je vois une certaine belligérance contre le Barça. Il est dur pour eux de voir que nous avons Messi et Neymar. »

Même son de cloche du côté de Joan Gaspart, lui aussi un ancien président du club. Pour lui, le Real Madrid était aussi dans le même cas avec le cas Figo.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports