Afrique Echec du Burkina Faso au CHAN 2014: La fédé accuse et descend ses techniciens locaux

chan-bilanDernier de son groupe avec seulement un (1) point lors du Championnat d’Afrique des Nations 2014, le Burkina Faso a trouvé des responsables pour endosser  ce piètre résultat.  La fédération, à l’issue d’une réunion avec l’encadrement technique de l’équipe a sans ambages remis en causes les compétences de l’entraineur Brama Traoré et  son adjoint Albert Bambara.

Selon les conclusions de la fédération, les deux techniciens locaux ont eu une  mauvaise emprise sur le groupe  et n’ont jamais su le remotiver ou le reconditionner entre deux matchs encore moins le discipliner tactiquement sur le terrain.

Paul Put, le sélectionneur national des Etalons et superviseur des équipes nationales en rajoute une couche dans son rapport. « Le manque de combativité, la faiblesse mentale des joueurs, le manque d’intelligence de jeu, la mauvaise adaptabilité de l’équipe avec le milieu physique mais plus grave encore, son incapacité à se conformer aux nouvelles méthodes et techniques de l’entrainement et de la haute compétition », pouvait-on lire sur le site officiel de la fédération.

Cette position de la fédération qui tend à incriminer uniquement le sélectionneur local et son adjoint n’est pas du goût de la presse locale.  Paul Put qui a dirigé la préparation des jeunes Etalons a donné des consignes aux joueurs et devrait à ce titre avoir également sa part de responsabilité dans ce mauvais résultat de l’équipe, indique le site Burkina24.com.

Pour rappel, le technicien Burkinabé Brama Traoré a remporté avec les jeunes Etalons, le Tournoi de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA) à Abidjan.

Publié par Roger ADZAFO pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com