Bénin Ligue 1-OM/Fanni : « Partir pour partir ne m’intéresse pas »

imagesMarseille recevra Bastia ce samedi 8 février au stade Vélodrome pour le compte de la 24ème journée de Ligue 1. Les hommes de José Anigo, 5ème au classement, doivent s’imposer pour rester au contact des places européennes.

 

Rod Fanni s’est présenté face à la presse à deux jours de la réception des Corses. Le défenseur originaire du Benin est revenu sur la situation actuelle et sur son avenir à Marseille. L’international français a retrouvé une place de titulaire depuis deux matches, bien que soumis désormais à la concurrence de l’ancien joueur de l’ETG, Brice Dja Djédjé.

« J’ai lu tellement de conneries. Mais quand tout va bien, on peut se bourrer la gueule en ville, personne ne dira rien. Dès qu’il n’y a pas de résultats, c’est autre chose…, assure le défenseur de l’OM. Mais mon souci n’avait rien à voir avec une quelconque prolongation de contrat. On a essayé de faire croire que je n’obtenais pas l’argent que je voulais. Mais ce n’était pas un problème d’argent. J’avais un problème personnel. Je n’étais pas au mieux mentalement et physiquement. Je n’étais pas à 200% mais j’ai repris le dessus. Ça revient assez vite. Je sens que le coach est satisfait. »
On a beaucoup parlé d’un possible départ lors du mercato hivernal pour l’international français. Rod Fanni a eu des propositions émanant le plus souvent d’Angleterre. Le latéral droit marseillais a donné des précisions sur ce qui s’est passé lors de dernier mercato et à rappeler son attachement à l’Olympique de Marseille. « Il y a eu plusieurs clubs qui se sont intéressés à moi mais quoi qu’on en dise, j’aurais aimé prolonger. Ça n’a pas été un souci de ne pas le faire ou de ne pas avoir l’argent que je voulais comme j’ai pu entendre. Mon souci personnel n’a rien eu à voir avec tout ça. Il s’est passé pas mal de choses mais je suis bien à Marseille, partir pour partir ne m’intéresse pas. J’aime le projet, j’aime le challenge. Si je dois partir je préfère partir sur une bonne note, comme ce que j’ai fait ici depuis trois ans, même si c’est un peu moins bien en ce moment. Rester et finir à Marseille serait super pour moi, même si j’aurais aimé découvrir l’Angleterre mais je n’ai pas de pincement au cœur d’être resté ici. Si je dois partir je partirai mais je suis bien, j’ai envie de montrer plein de bonnes choses et de redresser la barre avec Marseille »

 

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com