Le best of JO de Sotchi : 5 représentants Africains seulement contre 19 à Albertville en 1992 !

 

togo-ski-mathilde

L’Afrique suit les JO de Sotchi avec plus ou moins de passion…
Trois pays sont présents ! Et seuls cinq sportifs représenteront un pays africain !

Ils étaient sept à Vancouver en 2010 et 19 en 1992 à Albertville en France !

Les pays représentés selon Le Maroc, le Togo et le Zimbabwe sont les seules nations du continent à avoir une délégation.

En 1992 à Albertville, l’Afrique avait 19 sportifs dont douze Marocains. 10 à Turin en 2006.

 

Unknown

Le Maroc, qui possède des stations de ski, a deux représentants. Le jeune Adam Lamhamedi, âgé de 18 ans est le grand espoir africain ! Il est né au Québec, mais il a choisi de représenter le pays de son père. Il a remporté la médaille d’or du Super-G aux Jeux olympiques de la jeunesse en Autriche en 2012. Il vise l’or en slalom et slalom géant. « C’est sûr qu’aux yeux de certains, j’ai peut-être brûlé des étapes. Mais ce qui joue en ma faveur, c’est que je figure parmi les meilleurs au Canada dans mon groupe d’âge. Ce n’est pas comme si je figurais parmi les derniers ».

Image de prévisualisation YouTube

Unknown-1

Le Maroc mise aussi sur Kenza Tazi. Elle aussi est née Outre-Atlantique à Boston aux Etats-Unis. Elle a découvert le ski dans les Alpes à 17 ans !

Unknown

Le Togo a aussi deux représentants. La franco-togolaise, Mathilde PetitJean Amivi – voir sa longue interview– sera présente en ski de fond sur le 10 km. « Le niveau est assez relevé en France, je n’aurais peut-être pas eu le niveau des filles du groupe A. Ces jeux me permettront d’acquérir de l’expérience pour les années futures et de me faire plaisir ».

allessia.afi

Alessia Afi Dipol défend aussi les chances du Togo. Italienne, elle a  obtenu  la nationalité togolaise grâce aux relations de son père, un homme d’affaires. Elle rêve d’un exploit en  slalom.

Unknown

Enfin, le Zimbabwe  compte sur Luke Steyn, 20 ans,  né à Harare. Lui aussi veut s’illustrer en slalom et slalom géant. Il a quitté son pays natal à l’âge de deux ans avec ses parents pour la Suisse. « Comme on dit, c’est dans ton sang et j’espère vivre et travailler en Afrique un jour », a-t-il assuré au « New York Times ».

L’Afrique décrochera-t-elle une médaille ?

Notre dossier spécial

 Suivez vous ces jeux ? –

Les JO de Sochi vous passionnent-ils ?

Loading ... Loading ...

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS