Asie JO Sotchi 2014 : Hôtels mal construits, journalistes espionnés, la Russie s’explique

Toilettes mal faites, chambres d’hôtels en piteux état (matériel défaillant, eau croupie…), la presse étrangère a vastement critiqué la Russie qui accueille les Jeux Olympiques d’hiver depuis le 7 février dernier. De quoi pousser les autorités russes à espionner ces hommes et femmes qui parlent trop !

Journalistes espionnésQuelques jours avant l’ouverture officielle des Jeux Olympiques de Sotchi, les journalistes étaient déjà arrivés sur place. Et ce qu’ils ont constaté est loin de les ravir… Et comme ils savent bien le faire, plusieurs de ces hommes de grande gueule ont  diffusé des messages sur les réseaux sociaux déplorant entre autres leurs chambres d’hôtel en piteux état  ou l’absence de wifi. Face à cette polémique, les organisateurs des Olympiades ont réagi. A la manière typiquement russe !

Dmitry Kozak, le vice-Premier ministre en charge de l’organisation des JO, a dénoncé un sabotage délibéré de quelques visiteurs occidentaux qui viseraient ainsi la Russie accusée pour son homophobie. Pour justifier de telles accusations, il assure disposer d’images provenant de caméras de vidéosurveillance situées dans les hôtels.

« Nous disposons d’images de vidéosurveillance des hôtels de la région sur lesquelles on peut voir des ‘gens’Toilettes russie ouvrir le robinet de la douche, diriger le pommeau vers le mur et quitter leur chambre pour le reste de la journée » a ainsi affirmé Dmitry Kozak dans des propos relayés par le Wall Street Journal qui indique par ailleurs qu’un journaliste souhaitant en savoir un peu plus sur ces méthodes de surveillance a été prié de sortir de la salle de presse. Le dirigeant russe a ensuite consenti à revenir sur les problèmes rencontrés dans les hôtels pour mieux les minimiser. « Nous avons mis 100 000 chambres à disposition de nos hôtes et avons seulement enregistré 103 plaintes qui sont toutes traitées« , a-t-il expliqué, insistant sur la réussite du projet Sotchi comme une « victoire pour le pays entier« .

Mais cela n’a pas empêché qu’un athlète soit coincé dans l’ascenseur d’une toilette. C’est aussi cela les JO de Sotchi !

 

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports