Allemagne Michael Schumacher : coma, réveil, infection pulmonaire… Pourquoi son agent refuse de démentir…

Unknown-2

Comme Africa Top Sports.com l’a rapporté, les nouvelles sont terribles ce matin ! L’état de santé de Michael Schumacher qui est dans le coma depuis le 29 décembre dernier, date de sa chute de ski à Méribel sont très mauvaises.

On a appris qu’il souffrait d’une infection pulmonaire  en plus ce matin. De plus, les infos publiées par le quotidien allemand Bild semblent bien se confirmer aussi.  Le champion qui est âgé de 45 ans, ne réagirait pas aux différents stimuli que les médecins lui imposent.

Sabine Kehm, la porte-parole de Michael Schumacher, Sabine Kehm refuse de communiquer, ce qui ne fait qu’entretenir toutes les rumeurs : « Comme toujours dans ce genre de cas, ma réponse est: les annonces sur l’état de santé de Schumacher, qui ne sont pas faites par ses médecins ou par sa manager  doivent être traités comme des spéculations »

 

Michael-Schumacher

Gary Hartstein, ancien médecin-chef de la F1, continue de communiquer sur son blog et ses derniers écrits ne sont pas rassurants  : Il y a tout lieu de croire que la sédation a été arrêtée il y a suffisamment longtemps pour qu’elle n’ait plus d’effet pharmacologique résiduel. Dès lors, s’il n’y a « pas de réactions aux stimuli externes (…), c’est une très mauvaise nouvelle. Ça impliquerait que le tronc cervical est sévèrement endommagé. Quand le patient répond aux stimuli externes, il n’a que 50 % de chances de s’en sortir, et encore avec des dysfonctionnements. » 

Dans l’entourage de Michael, on se refuse à tout commentaire à l’heure qu’il est. « Nous ne commentons pas les spéculations« , a déclaré à Bild, Sabine Kehm, la porte-parole du sportif allemand.

Sa femme Corinna est quotidiennement restée auprès de lui.

Hier,  Philippe Decq, neurochirurgien à l’hôpital Beaujon (Clichy) sur « BFM » ne s’est guère montré rassurant lui aussi :« Plus le temps va passer, alors qu’il est sevré de toute sédation, et plus les choses vont devenir inquiétantes. La réponse motrice  peut quelques fois mettre plusieurs semaines. La sortie officielle du coma arrive au moment de l’ouverture des yeux, mais on peut ouvrir les yeux et rester à ce stade-là sans que rien d’autre ne se passe. Ensuite on essaye de voir avec le personnel qui est autour de lui et la famille s’il commence à y avoir un contact, notamment visuel. S’il suit du regard notamment à l’appel de son nom. Enfin on vérifie s’il donne des réponses motrices. C’est-à-dire s’il bouge les membres et comment il les bouge. Il faut voir s’il s’agit de réflexe ou s’il essaye de chasser les stimuli qui l’embête ».

Tout comme le professeur Heinzpeter Moecke  : « Il y a malheureusement un risque que, dans le réveil de son coma artificiel, il tombe ensuite dans un coma naturel.  Cela voudrait dire qu’il resterait dans un état végétatif où Schumacher serait effectivement paralysé. Réveiller un patient d’un coma artificiel peut d’abord le laisser confus, ne sachant pas qui il est et où il est. Il peut également être plus agité et tenter de retirer les tubes qui l’aident à survivre. Cela risque d’être compliqué »

 

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS