Afrique Egypte: Les 21 condamnés du drame de Port-Saïd seront rejugés

Port saidIls avaient été jugés dans un premier temps et condamnés à mort à la suite du drame de Port-Said survenu en février 2012 en Egypte. Leur peine avait été confirmé par un tribunal égyptien. Mais, les 21 personnes impliquées dans cette tragédie vont avoir droit à une nouvelle audience devant un tribunal. Ainsi en ont décidé les autorités judiciaires. Ils se présenteront bientôt devant de nouveaux juges.

Le drame du stadium de Port-Saïd est le nom donné aux affrontements meurtriers ayant eu lieu le 1er février 2012 à Port-Saïd en Egypte, à l’occasion d’un match de Championnat d’Egypte de football au Port-Saïd Stadium entre Al Masry (club de Port-Saïd) et Al-Ahly (club duCaire). Il s’agit de la plus grande tragédie de l’histoire du football égyptien.

Après une seconde mi-temps agitée, où les provocations se succèdent des deux côtés, l’arbitre donne le coup de sifflet final, entérinant la victoire sur un score de 3-1 de l’équipe locale sur Al-Ahly, champion en titre et un des clubs les plus titrés du pays.

Des groupes organisés de supporteurs d’Al Masry déferlent alors sur le terrain, pourchassant d’abord les joueurs de l’équipe adverse, puis leurs fans. Certains sont armés de couteaux et de barres de fer.

Le bilan s’élève à 74 morts et des centaines de blessés. Le 26 janvier 2013, à l’issue du procès, vingt et une personnes sont condamnées à la peine de mort par la justice égyptienne. Elles ont été reconnues coupables d’être impliquées dans les violences. Avec ce nouveau procès, certaines peines de mort jugées en première instance pourraient ainsi être ramenées en prison à vie.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com