Le best of Jo de Sotchi : les Pussy Riot frappées par la police ! La vidéo choc !

pussy

Quel triste spectacle ! De quoi gâcher la grande fête sportive qui se termine dans quelques jours…

Plusieurs membres du groupe Pussy Riot ont été violemment fouettées et frappées par des policiers russes.

Et comme on peut le voir sur cette vidéo, les coups sont rudes. Le monde entier a été touché par cette violence dans un cadre si pacifique.

Elles étaient rassemblées devant un restaurant du centre-ville de la ville, à environ 30 kilomètres du site des Jeux Olympiques.

Les miliciens russes les ont aspergées de gaz lacrymogène.

Voici la vidéo choc !

C’est chaud à Sotchi entre le pouvoir et le groupe contestataire des Pussy Riot !

media_xll_6497911

 Nadejda Tolokonnikova, Maria Alekhina, deux membres du groupe contestataire qui avaient été remises en liberté en décembre témoignent : 

« Nous avons été arrêtées… et sommes accusées de cambriolage », a écrit Nadejda Tolokonnikova sur son compte Twitter.

Et de préciser : « Quand nous avons été arrêtées, nous n’avions entrepris aucune action, nous nous promenions simplement dans Sotchi ». Les deux jeunes femmes ont été interpellées à 30 km du principal site olympique de Sotchi.

Nadejda Tolokonnikova et Maria Alekhina avaient été arrêtées en février 2012 après avoir interprété une une « prière punk » contre Vladimir Poutine dans la cathédrale du Christ Sauveur à Moscou.

En août 2012, elles avaient été condamnées à deux ans de camp notamment pour « hooliganisme ».

Elles avaient été amnistiées et libérées en décembre, après 21 mois de détention, à quelques semaines de l’ouverture des jeux Olympiques de Sotchi.

Elles sont activement soutenues par Madonna.

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS