Afrique Quelle aurait été la réputation d’Eto’o s’il s’appelait Etoninho ? Ngijol répond…

Eto’o est une légende du football. Sa réputation ne s’arrête pas que dans les quartiers de Douala ou de Yaoundé. De Lomé à Madrid en passant par Paris, Makhachkala, Londres, Barcelone – la liste est longue – Samuel Eto’o Fils fait partie des meilleurs attaquants que le monde ait jamais connus. Et pourtant… et pourtant ! Aucune distinction mondiale. La faute à la  consonance de son nom ?

Papa Eto'oThomas Ngijol, qui vient réaliser avec Fabrice Eboué Éboué «Le Crocodile du Botswanga», un long métrage qui met en lumière les problèmes de binationalité dans le monde du foot, lie cette « injustice » au nom Eto’o à consonance typiquement africaine.

Pour mémoire, Samuel Eto’o, alors adolescent, a été refoulé du centre de formation du PSG car il était sans-papier. Et quand 10 Sport lui demande s’il aurait aimé voir Samuel évoluer au PSG, Ngijol, camerounais d’origine et grand supporter du club parisien, n’y va pas par le dos de la cuillère.

« Non, c’est ce qui fait sa légende. D’avoir été refoulé à droite à gauche pendant son adolescence, d’être arrivé au Real Madrid à cirer les pompes de Mijatovic et puis de finalement réussir à s’imposer comme un grand joueur. C’est un combattant ce mec-là ! Et encore aujourd’hui, pour revenir en pleine forme à Chelsea après un exil de deux ans au fin fond de la Russie… Bravo ! Il le dit lui-même, il fait partie de la race des grands (…) C’est sûr que si Eto’o s’appelait Etoninho, on en parlerait d’une autre façon. Il aurait dû avoir un Ballon d’Or ! Il a tout gagné, il fait partie des plus grands attaquants au monde ».

Gervais Yao Kouassi a-t-il compris le phénomène lorsqu’il a choisi Gervihno comme nom de footballeur?

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports