Afrique Brésil 2014 : comment Samuel Eto’o et Claude Le Roy renforcent les sélections africaines

samuel eto'o

Cinq pays africains sont qualifiés pour le prochain mondial qui approche à grands pas – c’est en juin !- : Le Cameroun, l’Algérie, le Niégéria, le Ghana et la Côte d’Ivoire.

La France, eldorado des sélections africaines?

La question est posée ce matin par le site de 20 minutes.fr.

Selon RMC, les Camerounais font le forcing pour séduire le Lyonnais Samuel Umtiti ou le Rennais Paul-Georges N’Tep. Samuel Eto’o jouerait même un rôle important dans ce dossier.

Claude Le Roy, aujourd’hui sélectionneur du Congo-Brazzaville, constate : «Ce n’est pas du lobbying, c’est essayer de faire comprendre à certains joueurs que leur intérêt c’est de jouer dans l’équipe de leur pays d’origine. C’est un énorme boulot, mais un boulot passionnant, où il faut développer les arguments. Il ne faut surtout pas penser qu’on va «récupérer» un joueur. C’est lui qui doit être content en premier. Je suis en train d’essayer de convaincre le petit Maboulou de Châteauroux, parce que c’est le profil technique que je cherche.»

«En France, on ne se rend pas compte de ce qu’est une équipe nationale en africaine. C’est 50.000 personnes à l’entraînement, des sensations qu’aucun joueur ne pourra jamais connaitre. C’est aussi avoir la possibilité quasi-permanente de jouer une Coupe du monde, des coupes d’Afrique des nations».

A suivre donc

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS