Afrique Algérie-foot: Raouraoua et Halilhodzic se sont réconciliés

Raou et haliAprès les moments de tension, voici venue la période de la décrispation. Entre Vahid Halilhodzic et le président de la Fédération algérienne de football, tout est aplani et les choses sont maintenant rentrées dans l’ordre. C’est ce qu’a assuré Mohamed Raouraoua mercredi en marge de l’Assemblée générale ordinaire de son instance.

« Avec l’entraîneur national, nous nous sommes entendus sur tout ce qui a trait à la prochaine participation de la sélection algérienne en Coupe du monde, que ce soit l’objectif à atteindre ou le plan de préparation et la méthode de travail à prôner en prévision de cette compétition », a-t-il indiqué.

Et d’ajouter : « Je profite de l’occasion pour rassurer que l’entraîneur national et moi, sommes en parfaite symbiose à propos de l’objectif à atteindre au Brésil, et sur tout ce qui concerne la préparation de ce rendez-vous ».

Interrogé en décembre dernier par Ouest-France sur la prestation de l’Algérie lors de la prochaine Coupe du monde, Halilhodzic s’était montré pessimiste quant à un exploit des Fennecs. Un comportement que  n’avait pas du tout apprécié Raouraoua qui à sommer le technicien bosnien de se prononcer sur sa prolongation.

Aujourd’hui, cet épisode est oublié et la question concernant la prolongation de l’entraîneur se posera dans l’avenir.

« J’ai déjà préparé deux plans B et C, au cas où le sélectionneur national n’accepte pas de prolonger son contrat après le Mondial, mais pour l’instant l’on n’en est pas encore là », a laissé entendre Raouraoua.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com