Brésil Mondial 2014 – Cafu: « Inutile d’avoir des installations ultramodernes si le terrain est dur et plein de trous »

CafuTous les stades devant accueillir des rencontres du Mondial ne sont pas encore terminés à ce jour mais une chose importe aussi aux organisateurs et au COL (Comité d’Organisation Locale) :  les pelouses. Certaines ont été critiquées durant la Coupe des Confédérations. Et pour éviter que cela se reproduise en juin prochain, Cafu tire la sonnette d’alarme.

Le week-end dernier se tenait le Séminaire de Préparation des Pelouses pour le Mondial à São Paulo et l’idole, Cafu était présent. Bien placé pour parler de conditions de jeu, il a confié être confiant mais a insisté sur le fait que les camps d’entrainement des sélections devraient offrir des conditions idéales aux 32 équipes présentes au Brésil à partir de juin.

« Il est extrêmement important que les pelouses des Centres d’entraînement officiels soient de la même qualité que celles des stades. Pour un sportif, il est crucial de se préparer dans un lieu qui possède les mêmes caractéristiques que l’endroit où le match va se jouer. Il est inutile d’avoir une équipe médicale de grande qualité et des installations ultramodernes pour la récupération si l’herbe est haute et le terrain dur et plein de trous. »

La Fifa, qui effectue une visite d’inspection cette semaine au Brésil, se penchera certainement sur l a question.

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports