Afrique Mondial 2014: Si Leboeuf était Deschamps, il n’emmènerait pas Nasri

Nasri artSamir Nasri doit-il être retenu pour la prochaine Coupe du monde ou pas ? La question revient très souvent ces derniers temps, surtout après sa non convocation contre les Pays-Bas le 5 mars dernier. Mais s’il ne s’agissait que de Franck Leboeuf, le milieu de terrain de Manchester City n’irait pas au Brésil.

« Il existe, c’est évident, un profond décalage entre ses performances en club et ses matches en bleu. En sélection, ses productions ne sont pas assez probantes », estime l’ex-défenseur central, interrogé par Le Parisien avant de s’expliquer : « L’équipe de France paraît partie pour s’appuyer sur un 4-3-3. Et cela ne lui laisse qu’une place sur le côté droit. Et ce positionnement ne lui a jamais réussi en bleu. Surtout qu’il y a la concurrence de Valbuena et désormais Griezmann ».

Heureusement que Leboeuf n’est pas le sélectionneur de l’Equipe de France. Nasri peut donc remercier le ciel en attendant de voir s’il sera dans la liste du sélectionneur.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. vive samir nasri

Comments are closed.