Afrique de l'Ouest Coupe du monde FIBA de Basket : le Sénégal n’est pas outsider, estime Saer Sene

saer seneOut depuis octobre dernier suite à une blessure au genou, Saer Sene est en pleine rééducation. L’intérieur sénégalais, médaillé de bronze à l’Afrobasket-2013, qui a entamé la phase physique de sa rééducation, confie dans un entretien accordé à la FIBA qu’il « va bien ». Ayant fait de la Coupe du monde FIBA de basketball, Espagne 2014, son principal challenge, le pivot de Shark espère être opérationnel « en mai » pour être du groupe de Cheikh Sarr en vue «des préparatifs de l’équipe nationale » pour le mondial (30 août au 14 septembre 2014).

Logé dans le groupe B de cette Coupe du monde, le Sénégal n’est pas donné favori de sa pool. Avec des adversaires de groupe que sont l’Argentine, la Croatie, la Grèce, le Porto Rico et les Philippines, les Lions sont considérés, par les observateurs, comme les outsiders du groupe à l’instar de la sélection philippine. Une analyse que ne partage pas le natif de Pikine « Ils ne doivent pas nous écarter. Il n’y a pas d’outsider dans ce groupe, car tous sont au même niveau », explique-t-il.

Les quatre premiers de chaque groupe au terme de la phase de pools auront le droit de disputer le second tour. L’on estime que le Sénégal (41e au classement FIBA) et les Philippines (34e) seront en lutte  pour le dernier ticket de la poule.  « Les gens n’arrêtent pas de dire que la Croatie, la Grèce et l’Argentine sont les équipes les plus fortes dans le groupe.  Je ne partage pas cette opinion. » Pour Sene, toutes les équipes qualifiées pour le mondial se valent « Il n’y a pas une telle perception dans un tournoi de cette dimension… Il n’y a pas d’équipes imbattables dans notre pool.»     

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS