Afrique du Sud Les Springboks de « 1995 » : tous dopés ? Le reportage choc !

0240320141536210000007767638838_nelson-mandela-r

Les Springboks de « 1995 » étaient-ils  tous dopés ?

Un reportage choc diffusé dans l’émission sportive française, Stade 2 sur la chaine publique France 2 suscite de nombreuses réactions, et cela risque encore le cas pendant quelques jours. Un incident diplomatique peut même s’en suivre !

Le constat de départ : le nombre anormal de maladies neurodégénératives au sein des anciens Springboks de cette génération. France 2 n »hésite pas à charger, preuves à l’appui :

Ruben Kruger est décédé à l’âge de 39 ans d’une tumeur au cerveau . Joost Van der Westhuizen et Tinus Linee, sont atteints de la sclérose latérale amyotrophique (autrement connue comme la « maladie de Charcot »). André Venter est touché par une myélite transverse…

Alors dopage ? Trois possibilités sont avancées : la violence et la répétition des chocs, les pesticides dispersés sur les pelouses et le dopage.

La compagne de Tinus Lee témoigne  : « je ne pense pas que cela soit une malédiction mais si vous voulez mon avis, je pense que ça a un rapport avec le rugby »

L’ancien capitaine des Springboks, François Piennar, avoue dans son autobiographie la prise systématique de pilules.

L »imposant Kobus Wiese se défend : « On restait dans les limites, on prenait des piqûres de B12, des trucs pour les blessures (…) Ça ne pouvait pas être quelque chose, je n’ai jamais été contrôlé positif ».

A suivre…

 

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS