Clubs Italie: Trois médecins devant la justice pour la mort d’un joueur

MorosiniErnesto Sabatini (du club de Pescara), Manlio Porcellini (du club de Livourne) et Vito Molfese (des services d’urgence de Pescara) faisaient déjà l’objet d’une enquête depuis 2012 après l’affaire Piermario Morosini, du nom du joueur de Livourne décédé d’une crise cardiaque lors d’un match de Serie B en avril de cette année. On les soupçonne de négligence car aucun défibrillateur n’avait été utilisé au moment du drâme. Or, Selon une commission d’experts entendus dans le cadre de l’enquête, l’utilisation du défibrillateur semi-automatique présent au stade ce jour-là aurait pu augmenter les chances de sauver la vie du footballeur.

Les trois médecins seront finalement jugés pour homicide par négligence. Leur procès débutera le 1er décembre prochain.

Morosini s’était écroulé sur le terrain lors d’un Pescara-Livourne de Serie B (2e division italienne) le 14 avril dernier. Sa mort avait choqué l’Italie et entraîné la suspension de tous les championnats de soccer ce week-end-là en signe de deuil.

 Morosini avait une «cardiomyopathie arithmogénique», selon le rapport de 250 pages rédigé par le professeur Cristian D’Ovidio. Cette maladie génétique rare, qui transforme progressivement les cellules musculaires du coeur en graisse, est difficile à détecter.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com