lutte Sénégal / Dopage: Gouy Gui, premier lutteur contrôlé?

Cela ne fait plus aucun doute. La lutte sénégalaise avec frappe est gangrénée par le phénoméne du dopage. Tabou et même difficile d’être évoqué il y a un peu plus de deux ans, il est maintenant clairement évoqué. 

gouy-gui-in-usaCe qui est conforté justement par le comportement physique et physiologique des lutteurs, avec des masses et volumes loin de la normale.

Si beaucoup de lutteurs sont dans la ligne de mire du comité national de gestion ( CNG) de lutte dont la commission de lutte contre le dopage qui était jusque là  » en veilleuse », va reprendre service.

Ceci, avant la fin de la saison. Et si l’on en croit  un membre influent du bureau de cette structure :  » les premiers contrôles pourraient survenir lors ou aprés les combats du 21 avril 2014 et qui verront d’une part Tyson affronter le 3e tigre de Fass Gris Bordeaux, et de l’autre Zoss le Showman en découdre avec Gouye Gui.

Justement, Gouye Gui ( voir photo) objet de toutes les  » polémiques » et même accusé directement par son adversaire  » de se doper », pourrait être le premier  » testé ».

Encore interpellé il y a 72heures sur la question, Gouye Gui soutenait:  » ce sont les repas copieux que je mangeais aux Etats Unis qui m’ont transformé, en plus des entraînements »

Des « explications peu plausibles et qui ne convainquent pas » le Dr Alioune Sarr patron de la lutte sénégalaise, mais aussi beaucoup de sénégalais.

Le débat fait rage et même  » les autorités exigent de plus en plus les tests pour confirmer qui se dopent ou pas ».

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS