Afrique Foot Togo: 12 clubs en D1 ou rien ! L’Etat remet Gabriel Améyi à sa place

ameyigabC’est la position ferme adoptée par le gouvernement togolais ce vendredi à l’issue d’une réunion au sommet entre le Premier ministre et le Bureau exécutif de la FTF (fédération togolaise de football). Le tout sous les yeux du ministère des Sports. Il s’agissait notamment pour la Primature de dénouer la crise au sein du football local sur le nombre de clubs devant démarrer la nouvelle saison de D1.

Initialement prévue pour débuter depuis le 8 mars dernier, la saison de foot est dans l’impasse depuis le président de la FTF Gabriel Améyi a décidé de porter le nombre de clubs en D1 à 14, foulant au pied les règlements qui ont régi la compétition la saison écoulée. Il se voit néanmoins opposé une farouche résistance par le ministère des Sports qui réclame un respect des textes. Malgré tous ces rappels à l’ordre, Améyi a maintenu sa position, allant jusqu’à adresser un courrier à la FIFA. Cependant, la réponse de l’instance mondiale  ne s’est pas fait attendre. Toujours aussi ambiguë mais pleine de sens.

Améyi désillusionné !

« Nous constatons, en dépit de nos multiples recommandations et contrairement à ce que nous préconisions, que vous êtes revenus sur la décision N°26 prise par le bureau exécutif de la FTF lors de sa séance du 4 décembre 2013 et que le format à 12 clubs ne sera malheureusement effectif qu’en 2015. Nous déplorons cette position et veillerons à ce que cet engagement initial, qui est un point essentiel de notre projet commun, sait strictement et scrupuleusement respecté à partir de la saison prochaine« , a indiqué la FIFA.

Le gouvernement togolais souvent inquiet à propos des nombreuses mises en garde de la FIFA au sujet d’une ingérence politique est cette fois-ci resté ferme. 12 clubs en D1 et 24 en D2 comme indiqué après la saison dernière ou rien. Gabriel Ameyi qui voulait sauver deux clubs « amis » (Kotoko, Koroki) doit l’avoir bien mauvaise à l’heure actuelle. La scission du Bureau exécutif de la FTF, le prochain recrutement de sélectionneur pour les Eperviers ont été entre autres sujets débattus au cours de cette rencontre.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com