Afrique Australe NBA : Les Africains qui joueront les play-offs

nba_les africains en playoffs 2014La saison régulière de la NBA a pris fin cette nuit. Seize franchises ont réussi à mieux négocier  cette phase pour accéder aux play-offs qui débuteront ce 19 avril avec les matchs du premier tour.

Quelques Africains seront encore sur les parquets pour tenter avec leur franchise de succéder au Heat de Miami, double champion en titre.

Boris Diaw et les Spurs

Leader de la ligue, San Antonio, vice-champion en titre, est donc le principal challenger des Floridiens. Il faudra pour cela que les coéquipiers du Franco-sénégalais Boris Diaw (9,2 points, 4,1 rebonds et 2,8 passes de moyenne) élèvent d’un cran leur niveau de jeu déjà impressionnant.

La triplette africaine du Thunder

A côté de Kevin Durant, meilleur marqueur de la ligue, Oklahoma City composera avec trois Africains pour espérer avoir sa première bague. Il s’agit notamment de l’Hispano-congolais Serge Ibaka qui a réalisé sa meilleure saison offensive (15,2 points, 8,7 rebonds, 1,1 passe et 2,7 contres par matchs), de l’arrière suisse d’origine sud-africaine Thabo Sefolosha (6,3 points, 3,6 rebonds et 1,5 passe et 1,3 interception) et du Tanzanien Hasheem Tabeet qui devra se montrer très convaincant pour augmenter son temps de jeu (1,2 point, 1,7 rebond, 0,4 contre en 8 minutes de moyenne).

Nicolas Batum et les Blazers pour sa première expérience

Formant avec Damian Lillard et LaMarcus Aldrige le Big Three de Portland, Nicolas Batum sera attendu pour ses premiers play-offs en NBA. Le Franco-camerounais, homme à tout faire des Blazers, attendait cet instant depuis son arrivée dans le championnat Outre-Atlantique de basketball en 2011. Avec une ligne de stats moyenne de 13,1 points, 7,5 rebonds, 5,1 passes, 0,9 interception et 0,7 contre pour 81 matchs en saison régulière, à lui de briller davantage pour prolonger le plaisir en play-offs!

Andre Iguodala, le petit plus de Golden State

Avec la signature d’Andre Iguodala, Golden State a réalisé sa meilleure saison (51 victoires) depuis 1994. Le polyvalent Américain d’origine nigériane a tourné à 9,3 points, 4,7 rebonds, 4,2 passes, 1,6 passe et 0,3 contre en 32 minutes de jeu.

Ian Mahinmi prêt pour combler le déficit à Indiana

L’excellent début de saison des Pacers d’Indiana leur a permis de faire longtemps la course en tête dans la conférence Est. Si dans la dernière ligne droite de la saison régulière, la franchise était en baisse de régime, Ian Mahinmi et ses amis du banc ont su pallier le coup de mou de leur cinq majeur pour résister au retour du Heat de Miami. L’intérieur franco-béninois termine la saison avec sur sa feuille de stats : 3,5 points, 3,3 rebonds, 0,3 passe 0,5 interception et 0,9 contre avec un temps de jeu moyen de 16 minutes.

Dennis Schöder pour apprendre avec les Hawks

Premier à l’Est, Indiana affrontera au premier tour de la série des éliminatoires Atlanta. Les Hawks ne devraient pas accorder un grand temps de jeu à leur rookie germano-gambien Dennis Schöder, qui pour sa première en NBA, a joué 47 matches pour 13 minutes de moyenne avec une copie de 3,7 points, 1,1 rebonds et 1,9 passes.

Bismack Biyombo dans l’ombre d’Al Jefferson avec les Cats

Avec le Congolais de la République Démocratique Bismack Biyombo (2,9 points, 4,7 rebonds, 0,1 interception, 1,1 contre) dans sa rotation, Charlotte, emmené par Al Jefferson, tentera de réaliser un exploit contre LeBron James et sa bande. Pour leur seconde participation aux play-offs, les Bobcats sont donc servis.

Chicago pourra compter sur Joakim Noah

Auteur d’une remarquable saison, Joakim Noah veut d’abord détrôner le Heat à l’Est avant de conduire Chicago sur le toit de la NBA depuis l’époque Michael Jordan. Le pivot franco-camerounais a été au four et au moulin pour combler le nouveau forfait sur blessure de Derrick Rose et l’échange de Luol Deng. Il a pour cela réalisé sa meilleure saison en carrière avec 12,6 points, 11,2 rebonds, 5,4 passes, 1,2 interception et 1,5 contre par match.

Le bonus pour les Raptors de Masai Ujiri

Avec l’arrivée du Nigérian Masai Ujiri au poste de GM, les Raptors de Toronto font mieux que reconstruire et se qualifient pour les play-offs dont ils étaient absents depuis quatre ans. Cette sixième qualification pour les phases éliminatoires est couronnée par le deuxième titre de Champion de la Division Atlantique. La franchise canadienne réalise même la meilleure saison de son histoire effaçant son record de 47 matchs gagnés avec 48 victoires.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS