Europe Michel Platini : peut-il mettre le PSG à terre ?

Michel Platini

Michel Platini, le président de l’UEFA, est en guerre contre l’arbitrage français et les clubs de foot européens qui ne tiennent pas leurs budgets… – Il y a encore du boulot…-

Et le président  de l’UEFA a dans le viseur le PSG qui à ses yeux ne respecte le fair-play financier ! Il le dit et il ne s’en cache pas !

Sa charge est lourde, mais que son but n’est pas de faire couler le club…

L’UEFA étudiera la semaine prochaine les comptes des clubs et  ceux qui ne respectent pas ce principe s’exposent à des sanctions. «Les premières décisions seront annoncées début mai. Si vous attendez du sang et des larmes, vous serez déçus. Il y aura des choses dures mais pas d’exclusions des compétitions européennes (…) Les pertes cumulées des clubs européens sont passées de 1,7 milliard d’euros à 1 milliard cette année. Nous sommes donc en passe de réussir notre pari. Même si certains clubs sont toujours limite»

«Je ne veux pas parler précisément d’un club. Ce n’est pas mon rôle (…) Disons simplement que le modèle économique du PSG est particulier et atypique. Ce contrat d’image avec QTA, l’office touristique qatarien, est innovant, c’est le moins qu’on puisse dire (signé en 2012, il rapporte environ 200 ME par an au PSG, soit près de 50% du budget du club). Mais est-il valable? Le montant du contrat est-il correct ? Ce sont autant de questions que les experts doivent trancher.»

A suivre donc…

J’ai discuté avec Nasser al-Khelaifi et Jean-Claude Blanc  et ils ne sont pas dans cet esprit-là. Ils ont simplement choisi une voie pour financer leurs investissements et atteindre l’équilibre. Mais le PSG respecte-t-il pour autant les règles du fair-play financier. Pas sûr… Pas sûr du tout même».

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS