Afrique Samir Nasri : Le Franco-Algérien pas tendre avec la France

uPbFxt_AZWxLynJn4vJjas79-G8Formé à l’Olympique de Marseille, c’est au Vélodrome que Samir Nasri marque de son empreinte et de son talent de 2004 à 2008. Il fera les beaux jours du club phocéen jusqu’à son départ pour Arsenal en 2009. Depuis que le milieu de terrain a rejoint la Premier League, il semble regarder la France d’un autre œil. Dans un entretien accordé au journal anglais « Telegraph », l’international français d’origine algérienne s’est exprimé sur son lien avec l’Hexagone. Le joueur de Manchester City a évoqué le climat politique délétère qui sévit actuellement en France.
« Depuis quelques temps en France, si vous êtes un footballeur professionnel, votre image est très mauvaise, regrette Nasri. Il y a une crise économique en France. Le gens pensent que les footballeurs ont trop d’argent, qu’ils sont arrogants, mal élevés. Ce n’est pas bien. Si vous êtes issus d’une communauté, c’est encore pire. La France a beaucoup changé. Je n’aime pas ça. J’aime l’Angleterre, j’aime Londres. C’est très fort pour moi d’être ici. C’est l’endroit où je peux imaginer mon futur,» a confié le Franco-Algérien avant de se prononcer sur ses chances de participation au Mondial 2014 avec les Bleus. « Pour être honnête, si j’avais à évaluer mes chances aujourd’hui, ce serait 70/30 contre moi. Si j’arrive à avoir Didier Deschamps au téléphone et que nous avons une discussion honnête, je saurai où j’en suis. Je pourrais savoir :  OK, j’ai fait ça mal. Je dois changer ceci ou cela pour aller à la Coupe du monde ».

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com