Amerique du Nord Donald Sterling : le propriétaire des Clippers se met la NBA à dos avec des propos racistes

Alors que les seize rescapées de la saison régulières se livrent batailles rangées pour être des demi-finales de conférences des playoffs, une sordide affaire de racisme vient donaldsterling_magicjohnsonquasiment occulter le beau jeu qu’offre les franchises. Selon un son diffusé par le site TMZ, le propriétaire des Los Angeles Clippers Donald Sterling s’est de nouveau illustré par des propos d’un autre âge au sujet d’une photo postée par sa petite amie avec Magic Johnson.

« Le problème c’est que nous n’avons pas à tout montrer. Pourquoi prends-tu des photos avec des minorités? Pourquoi ? C’est comme parler à un ennemi. Ça me dérange beaucoup que tu affiches le fait que tu fréquentes des personnes noires. Est-ce une obligation ? Je ne veux pas que tu les détestes mais que tu les aimes en privé, rapporte basket-info. Dans la vie de tous les jours et en privé tu peux être avec eux mais pourquoi rendre ça public sur Instagram et pourquoi les amènes-tu à mes matchs. Tu peux faire ce que tu veux, tu peux coucher avec eux, tu peux les faire venir ici, tu peux faire ce que tu veux. La seule chose que je te demande c’est de ne pas promouvoir ça et de ne pas les amener à mes matchs. C’est dommage que tu ne puisses pas admirer Magic Johnson en privé. Je me fous que tu l’admires, que tu le fasses venir, que tu le nourrisses. Tu peux faire ce que tu veux mais ne mets pas ça sur Instagram pour que le monde entier puisse le voir et qu’ensuite ils m’appellent. Et ne l’amène pas à mes matchs, compris ? »

Cette conversation de 9 minutes a bien évidemment suscitée un tollé au sien de la Ligue. Directement concerné par ces propos racistes, l’ancienne star de Los Angeles Lakers, Magic Johnson, déclare sur son Twitter « C’est une honte qu’il ait ce sentiment sur les Afro-Américains. Il a une équipe remplie d’incroyables joueurs afro-américains qui se battent pour ramener un titre aux fans des Clippers. Les Clippers ont aussi une base solide de fans de cette minorité. »

Egalement sur le réseau social, Kobe Bryant, arrière des Lakers, tweet qu’il ne pourrait « pas jouer pour lui (Donald Sterling)».

LeBron James est allé plus fort dans sa réaction. En amont au Game 3 face à Charlotte, l’ailier du Heat de Miami confie qu’« il n’y a pas de place pour Donald Sterling en NBA. Pas de place. Si ce qu’on entendu est vrai, c’est inacceptable dans notre ligue. Peu importe que vous soyez blanc, black ou hispanique, c’est inacceptable », s’indignait-il. « On est des citoyens modèles pour tous les sports à travers le monde parce que nous sommes les figures les plus reconnaissables. C’est réellement irrespectueux et épouvantable… Je ne suis pas énervé. Juste déçu plus que tout autre chose. » King James espère que la NBA aura la main lourde dans sa prise de décision « Le commissioner (Adam Silver) doit prendre position. Il doit être très ferme avec ça. Je ne sais pas quelle décision ce sera, mais on ne peut pas voir ça dans notre ligue. »

Les Clippers, qui sont en lutte avec Golden State en playoffs, se sont désolidarisés de leur propriétaire.

Adam Silver a annoncé l’ouverture d’une enquête sur ses propos qu’il a qualifié de « dérangeants et d’offensants »

Image de prévisualisation YouTube

l’intégralité de la conversation.

Image de prévisualisation YouTube
Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS