Amerique du Sud L’Affaire « banane »: Une « tempête dans un verre d’eau » selon le roi Pelé

Pelé uneObservateur avisé du football mondial et de son pays, le roi Pelé a suivi avec curiosité l’affaire Dani Alves, du nom de l’épisode de la banane mangée par le défenseur brésilien dimanche dernier lors du match contre Villareal, et surtout les réactions que ce geste a suscité. Et d’après l’ancienne gloire du foot brésilien, cette affaire n’est qu’une « tempête dans un verre d’eau ».

« Le racisme n’est pas (seulement) dans le football, il est dans tous les secteurs de la société depuis longtemps », a estimé vendredi l’ancienne gloire en marge d’un salon agricole à Ribeirao Preto au sud-est du Brésil.

Tout en revenant sur l’affaire Dani Alves, le triple champion du monde a regretté qu’un « fait si banal, un jeune qui lance une banane, crée une tempête dans un verre d’eau ».

« Je ne suis pas d’accord avec la manière dont on en a fait une vague de racisme, principalement dans le football, a-t-il ajouté. Nous avons eu un cas. Si vous considérez le nombre de championnats qu’il y a dans le monde, vous verrez que ce n’est pas comme ça », a dit Pelé tout en se rappelant de son époque où on lançait des fruits de jacquier et des mangues.

Le week-end dernier, alors que Villareal et le FC Barcelone s’affrontaient dans le cadre de la 36ème journée de la Liga espagnole, Dani Alves avait été victime d’un jet de banane de la part d’un supporter des sous-marins jaunes. Le défenseur brésilien s’était alors saisi du fruit et en avait mangé une partie avant de poursuivre le jeu.

Un geste qui a avait suscité une vague de soutien sur les réseaux sociaux de la part de plusieurs joueurs et de personnalités du football.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com