Football Jocelyn Gourvennec : l’heureux entraineur de Guingamp ! « Quel pied !

c0d0a

Guingamp l’a fait une nouvelle fois ! Comme en 2009, Guingamp a dominé Rennes en finale et s’est imposé en finale de la Coupe de France  sur le score de deux buts à O au Stade de France !

L’En-Avant jouera  en Ligue Europa la saison prochaine.

Jocelyn Gourvennec, l’heureux entraineur du club s’est confié après le match à L’AfP. Heu-reux !
« C’est une grande joie pour tout le monde, pour le club, pour la ville, pour les joueurs, pour le staff. Je représente douze personnes dans le staff. C’est important. Et, puis il y a une fierté d’avoir réussi notre match. Quand on joue une finale, ca peut se jouer à pas grand-chose, une crispation, quelques mauvais choix, un manque d’attention parfois à un moment donné et vous pouvez la perdre. Je trouve qu’on fait le match parfait avec beaucoup d’allant, on était bien organisé, on a bien su se projeter vers l’avant, on a eu assez peu de déchets dans nos passes. 
Ce n’est pas un miracle, c’est simplement un bel exploit. Lionel Mathis, c’est sa 4e coupe de France ! On a plus de chances d’en gagner quand on joue à Paris, Marseille, Lyon. Il en a gagné 2 avec Auxerre, 2 avec Guingamp. Dans le foot, tout est possible.

On a normalement plus de chances de la gagner en étant une équipe du Top 5 français. Le fait que Guingamp la regagne cinq ans après c’est magique. D’être de cette aventure là, d’être celui qui emmène, c’est bien. Mais maintenant il faut qu’on finisse bien la saison. Qu’on se mette à l’abri en championnat. On est promu, on est dans une logique. On a le plus petit budget de Ligue 1. On est encore dans notre objectif, le maintien qui est réalisable évidemment.

Sa joie contraste avec celle de Philippe Montanier (entraîneur de Rennes ): «Je suis extrêmement déçu et  »déception », le mot est faible. On s’attend à faire un bon match, on n’a pas fait un bon match. Il y a la défaite mais aussi la manière qui n’a pas été bonne. La première mi-temps a été plus que difficile dans beaucoup de domaines même s’il y a une bonne réaction en deuxième mi-temps. Le fait de prendre rapidement un but (en deuxième période) nous a plus que handicapé. Sincèrement, c’est difficile à expliquer. on se prépare pour la finale, on démarre aussi mal (…) On passe à côté. Cette première mi-temps nous plombe complètement. On n’est pas rentré dedans. La déception est de perdre et le sentiment de ne pas avoir joué. On passe a travers. Il va falloir qu’on récupère vite. On a des échéances importantes. Notre métier est fait d’énormes déceptions. Il faut féliciter Guingamp qui a fait un bon match même si en première période on les a bien aidés. (Sifflets à la fin lors du salut au public) Ca me paraissait normal d’être digne dans la défaite »

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS