Côte d'Ivoire Foot- Côte d’Ivoire: les vérités du président de la FIF

Le Président de la Fédération ivoirienne de football (FIF), Augustin Sidy Diallo n’a pas du tout apprécié la procédure par laquelle il a été informé la démission de Michel Brizoua-Bi, président de la Commission des Affaires juridiques de l’instance.

DialloLe patron du football ivoirien reproche à son collaborateur de l’avoir ignoré dans sa démarche de prise de décision. « Le Président de la Fédération ivoirienne de football regrette d’une part, que ce soit par le biais d’un Membre du Comité Exécutif qu’il ait été informé de cette décision et d’autre part, que le contenu de cette lettre soit rendu public par voie de presse, avant que lui-même n’en prenne connaissance« , indique un communiqué publié sur le site officiel de la FIF.

Pour Sidy Diallo,  Me Brizoua-Bi a enfreint les règles éthiques de son métier en divulguant sa lettre de démission via la presse. « Le Président de la FIF trouve tout aussi déplorable que Me Michel Brizoua-Bi, en sa qualité d’avocat, ait publié dans la presse, une lettre confidentielle adressée à l’Institution qu’il a servie pendant dix ans« , dénonce-t-il.

De toutes les façons, M. Diallo  « prend acte de cette démission et en informera le Comité Exécutif lors de sa prochaine session prévue pour la mi-mai 2014« . D’ailleurs le communiqué annonce qu’à l’issue de cette session, « le Comité Exécutif pourvoira au remplacement de Monsieur Michel Brizoua-Bi qui sera entériné par l’Assemblée Générale ordinaire de la FIF, prévue pour se tenir juste après le Mondial 2014« .

Michel Brizoua-Bi a annoncé sa démission à la tête de la Commission des affaires juridiques de la FIF dans une correspondance en date du vendredi 2 mai. Dans cette lettre, l’Avocat  s’élève contre les défaillances constatées dans le fonctionnement du Comité exécutif de la FIF.

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports