Afrique du Sud Rallye : Interview avec Leeroy Poulter, leader du Championnat d’Afrique du Sud

_A1 000 LeeroyBonjour Leeroy ! Vous avez connu un début laborieux au Championnat d’Afrique du Sud 2013. En 2014, tu as gagné 2 fois lors des 2 premières manchse. Est-ce que la Yaris est enfin au point ?

Leeroy Poulter (L.P) : La Yaris a eu un bonne première saison de développement, nous avons été toujours bien placé et plus d’une fois on a raté la victoire d’un rien mais maintenant elle est vraiment au top de sa forme. Toutefois, il reste quelques menus réglages à apporter mais c’est quand même incroyable de voir ce qu’une petite équipe locale sud africaine peut faire en matière de développement.

En Janvier, tu as participé, pour la première fois, au Rallye Dakar. Tu as terminé 3è d’une étape juste derrière 2 pilotes très expérimentés. Comment a été ta course ? 

Oui, un raisonnable bon début, tout s’est plutôt bien passé lors des premières journées. Malheureusement, nous avons eu quelques malchances lors de la 4è journée qui nous a fait plonger dans le classement. Après cela, la course est devenu très difficile car nous avons dû partir derrière des nombreuses voitures et camions qui ont soulevé des poussière. En général, le Hilux a été particulièrement désavantagé par rapport aux Mini en altitude.

Note : Leeroy a piloté un Toyota Hilux développé en Afrique du Sud. Le leader de l’équipe Giniel de Villiers a terminé 4è du général derrière les intouchables Mini

_A1 000 Leeroy3Nombreux sont les Africains qui ne comprennent pas que les pilotes Sud Africains comme Mark Cronje ou Henk Lategan participent à des rallyes en Europe mais ils ne s’engagent pas en Championnat d’Afrique (ARC). Ton avis ?

Je ne peux pas répondre à leur place mais je pense que c’est dû à la catégorie. En Europe, ils peuvent conduire une S2000 aussi bien en Afrique du Sud, mais en Championnat d’Afrique des Rallyes, il y a davantage des voitures N4 (comme les Subaru et Mitsubishi, ndlr).

Toyota fera son retour en WRC en 2016 ou 2017. Est-ce que tu t’attends à être de cette aventure, même pour quelques manches seulement ?

J’aimerais bien faire partie de ce projet comme nous collaborons étroitement avec Toyota pour le développement des Hilux pour le Dakar.

Tu fais équipe avec Elvéne Coetzee, une copilote féminine. Est-ce un choix délibéré ? 

Au début, c’était pour compenser le poids de l’Auris, plus lourde mais maintenant nous constatons que c’est une bonne combinaison qui marche à merveille.

 

Ton pronostic pour l’ARC 2014 ?

Humm…Joker ! (rires)

 

Qui est Leeroy Poulter 

Les sports mécaniques, Leeroy est tombé dedans étant petit. Il justifie de nombreuses expériences en la matière. Il a commence en moto cross en 1985, alors âgé de 4 ans. Il a remporté son premier titre national en 1987 auquel il en a ajouté 4 avant de passer en Karting en 1994.

Comme en moto, il s’est très vite montré dominateur dans cette discipline de base du sport automobile et a remporté pendant 8 années plusieurs titres régionaux et nationaux. Opel Motorsports l’a alors invité à piloter une Opel Corsa en circuit. Il a terminé 3è du général et est nommé meilleur débutant (Rookie) de l’année. Il a aussi été testé pour l’équipe d’Afrique du Sud en A1GP (la compétition de monoplace par nation, antichambre de la Formule 1) comme rookie. _A1 000 Leeroy2

En 2009, il a ajouté le Tout Terrain à son CV déjà bien rempli. En 2010 il est ensuite passé en Rallye, d’abord au volant d’une Toyota RunX A6. Déjà assuré du titre dans sa catégorie, il a tâté le terrain dans la catégorie supérieure lors des 2 dernières épreuves, avec une Auris S2000.

Leeroy a reçu le trophée Homme de l’Année en Sports Mécanique par le Bridgestone/Guild of Motoring Journalists.

Marié à Michela. Il est le co-propriétaire du Kart Shoppe and Xtreme Indoor Karting au Circuit de Kiyalami. Il conduit quotidiennement un Toyota Hilux. Fervent supporter des Springboks « il pratique régulièrement le Vélo Tout Terrain et le Squash ».

Selon ce grand fan de Sebastien Loeb, « la meilleur WRC actuelle est la Polo de Volkswagen mais c’est sûre que cela va devenir une Toyota prochainement ».