Asie Mondial Qatar 2022: Blatter souffle encore le chaud et le froid en accusant la France et l’Allemagne

L’attribution de la Coupe du monde 2022 au Qatar est une « erreur » selon le président de la Fifa, Joseph Blatter. Dans une interview à nos confrères suisses de RTS, Sepp Blatter attribue cette « erreur » aux pressions politiques françaises et allemandes, rapporte rfi.fr.

blatterQui attribue l’organisation de la Coupe du monde? La fifa! Qui est le patron de cette institution? Sepp Blatter! Alors pourquoi se plaint-il de l’organisation par le Qatar de la Coupe du monde 2022? Il semble que ce soit par la faute de la France et de l’Allemagne. En effet, depuis le choix très controversé du Qatar pour organiser la Coupe du monde 2022, le président de la Fifa tente de transformer les polémiques en arme politique. Arguant qu’il n’avait pas voté pour l’émirat asiatique, Sepp Blatter a, à plusieurs reprises, rappelé que son principal adversaire, Michel Platini, actuel président de l’Uefa, avait en revanche activement soutenu la candidature qatarienne.

S’il revient sur le sujet, alors que tous les yeux se portent sur le Brésil, c’est qu’avant le Mondial doit se tenir à Saõ Paulo le congrès de la Fifa. Or Sepp Blatter a déjà annoncé sa candidature pour un cinquième mandat à la tête de la Fédération internationale de football, qu’il dirige depuis plus de seize ans.

Selon rfi.fr, le Suisse prépare donc le terrain en minant la route du seul adversaire qui pourrait éventuellement l’empêcher l’année prochaine de poursuivre ce qu’il appelle sa mission. Car, insiste-t-il, si la Fifa s’est trompée en désignant le Qatar, c’est en raison des pressions politiques venues d’Allemagne et de France… avec l’aide de Michel Platini. Une façon de se placer en garant de l’indépendance de la Fifa… et en candidat idéal à sa succession.

Sur ces deux vidéos, vous verrez comment le président de la Fifa se contredit dans cette histoire de Qatar:

Image de prévisualisation YouTube Image de prévisualisation YouTube
Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports