Amerique du Nord NBA-finales de conférence Ouest: San Antonio remporte le Game 1 face au Thunder

Tim-Duncan-Tony-ParkerSan Antonio et Oklahoma City ont procédé au premier entre deux des finales de la conférence Ouest cette nuit à l’AT&T Center. La première question de cette finale a vite été répondue. Serge Ibaka, blessé, ne sera pas dans la peinture du Thunder. Ce doute texan afin levé, les deux franchises pouvait ouvrir les hostilités. Porté par son big three, San Antonio remporte la première empoignade, 122-105.

L’absence de l’ailier fort hispano-congolais est vite exploité par les texans qui nourrissent Tim Duncan dans la peinture. The Big Fundamental (27 points, 7 rebonds) empile les points dans le premier quart temps (12 points à 6/7 au tir) et les Spurs font un mini break, 18-7 en 6 minutes. Kevin Durant (28 points, 9 rebonds, 5 passes) sort alors de sa boite. Epaulé par Derek Fisher (16 points), il ramène OKC à 3 points après 12 minutes de jeu : 30-27. Mais avec un Tony Parker (14 points, 12 passes) à la baguette, les Spurs poursuivent leur travail de sape et comptent 15 points d’avance à 3 minutes de la pause. Le Thunder n’abdique toujours pas. Dans le sillage de Reggie Jackson (13 points) et Durant, l’écart est ramené à 8 points après une série de 4-11, pour n’être finalement mené que, 67-59 à la mi-temps.

Au retour des vestiaires, Russell Westbrook accélère le tempo. Le meneur d’Oklahoma plante 12 ses 25 points dans le troisième quart temps et alimente en ballon ses coéquipiers. A 5 minutes de la fin de cet acte les hommes de Scott Brooks passent devant au scoring, 75-76. Mais en face San Antonio attend mettre fin à la série de défaite contre Sefolosha and co. Il profite de la sortie de Perkin pour infliger un 10-0 à son dauphin de la saison régulière dans le sillage de Manu Ginobili pour reprendre la mène à l’entame du dernier quart (89-82). Ginobili (18 points), Boris Diaw (9 points), Kawhi Leonard (19 points), les Spurs tirent de partout, sur le dernier  panier de TP l’écart remonte à plus 13 (103-90).  Avec 60 points concédés dans la raquette le Thunder à souffert de l’absence d’Ibaka.

Le Big Three texan, Parker-Duncan-Ginobili, égale le trio Magic-Kareem-Cooper au nombre de victoire post-saison (110).

Image de prévisualisation YouTube
Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS