Afrique Marcel Desailly: Il est traîné devant les tribunaux par sa « fille » qu’il refuse de reconnaître

Elle s’appelle Aïda et n’entend pas se laisser faire. Jeune fille de 24 ans, elle affirme depuis des années être la fille de Marcel Desailly, ancien international français d’origine ghanéenne. Face au refus de ce dernier de la reconnaître comme sa fille légitime et de se soumettre à un test biologique, elle a choisi d’emmener l’affaire devant les tribunaux.

Desailly artCe jeudi, une audience a eu lieu en présence de l’avocat d’Aïda qui estime que sa cliente ne réclame pas de l’argent à Desailly, mais plutôt sa reconnaissance comme enfant légitime.

« Aucune paternité ne figure sur l’acte de naissance d’Aïda mais, contrairement à d’autres enfants sans filiation qui peuvent parfois oublier, cela lui est impossible. Car si cet homme veut la gommer de sa vie, elle ne peut pas en faire de même : il est une personnalité médiatique, elle le voit régulièrement à la télévision… », a expliqué l’avocat (cité par nos confrères de 20minutes.fr), tout en rappelant que le consultant Canal+ avait été condamné à verser une rente d’éducation à la jeune habitante.

Les nouvelles sont plutôt bonnes pour Aïda. Puisque le parquet de Toulon a émis un avis favorable à sa demande de reconnaissance de paternité. « Le ministère public a estimé que malgré la volonté de M. Desailly d’échapper à la génétique, des éléments probants sont apportés en faveur d’une reconnaissance de paternité », a affirmé le représentant du parquet avant que le jugement ne soit mis en délibéré au 26 juin.

La « fille » de Marcel Desailly serait née de l’union entre l’ex-joueur de 45 ans et la maman franco-sénégalaise nommée Hélène Mendy.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com