Afrique Cameroun: Fatigué des magouilles de la Fecafoot, Eto’o réclame la transparence dans la gestion des fonds !

Capitaine des Lions indomptables du Cameroun, Samuel Eto’o  n’est pas content de la manière dont les fonds sont gérés par la Fédération Camerounaise de Foot. Dans une interview accordée à Camer.be en ce moment ou enfle la polémique sur l’affaire des primes destinées aux joueurs camerounais pour leur participation à la Coupe du monde, l’attaquant de Chelsea a exigé beaucoup plus de transparence de la part de la Fecafoot.

 eto cam lo« Notre préoccupation concerne la manière dont les dirigeants de la Fécafoot gèrent les ressources financières de notre football. Plus de 90% des fonds récoltés par notre fédération sont générés par les Lions Indomptables. Ces fonds sont censés être utilisés pour le développement de notre football et pour récompenser les joueurs qui fournissent les performances sur le terrain », a détaillé Samuel Eto’o avant de revenir sur la façon très peu transparente dont ces fonds sont gérés.

« Malheureusement, nous n’avons aucune visibilité sur la destination de ces ressources qui sont utilisées par ces dirigeants à leur guise. Nous réclamons la transparence sur la gestion de l’argent que nous avons généré. Nous voulons savoir ce que sont devenus les 500 000 euros (environ 330 millions de Francs CFA) de prime de qualification versés par Puma depuis six mois déjà. Sans oublier l’argent payé par les tops sponsors locaux. Nous voulons également savoir quel est notre quote-part sur les primes prévues par la FIFA. Comme vous le constatez, le gouvernement n’est pas directement concerné. Par contre, nous sollicitons l’entregent du gouvernement pour obliger les dirigeants de notre fédération à nous payer notre dû ».

Depuis quelques jours et à deux semaines du Mondial 2014, une grosse polémique entoure les primes qui devraient être versées aux joueurs de l’équipe nationale du Cameroun pour leur participation à la grande messe du foot mondial. Alors que les joueurs exigent que leur soit versée une somme de 60 millions de Fcfa chacun, la Fédération ne leur propose que 40 millions. Aux dernières nouvelles, l’intervention de Samuel Eto’o, revenu de Barcelone après ses soins, aurait permis aux deux parties de trouver un terrain d’entente. Ses coéquipiers ne seraient finalement pas opposés au versement d’une prime de 50 millions.

Publié par Rodolph TOMEGAH pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com