Afrique Algérie : Halilhodzic semble connaitre le point faible de la Belgique

vahidÀ un peu plus de deux semaines de ce premier match entre la Belgique et l’Algérie en Coupe du monde, les Verts se préparent sereinement à Genève. Le technicien bosnien, Vahid Halilhodzic, a mis la pression sur les Diables rouges en évoquant un succès des siens.

« Il n’est pas impossible de battre les Belges », a-t-il admis. «  Car ils possèdent un gros point faible : le manque d’expérience des grandes compétitions. Ils possèdent des grands talents mais, contrairement à ceux du Brésil ou de l’Argentine, ils n’ont jamais participé à un tel tournoi.  » Le T1 a également tenu à préciser : «  Soyons clairs, ce serait quand même une grosse surprise si nous venions à l’emporter…  »

Dans le même temps, l’ex-sélectionneur de la Côte d’Ivoire doit faire avec une petite polémique. Des Algériens se plaignent en effet de la charge de travail excessive qui leur est imposée. Certains se disent même totalement exténués !

Même s’il a tenté d’éteindre l’incendie, la polémique n’a pas tardé à décoller. « Je ne vous cache pas que je suis très fatigué. La charge physique est intense. On travaille très dur. On fait du biquotidien, parfois plus de 2 heures sous la chaleur. Il n’est pas facile de supporter tout ça. On verra dans les semaines qui arrivent comment ça va se passer. Espérons qu’on pourra récupérer rapidement », explique le joueur au quotidien algérien Le Buteur, remettant en cause les méthodes du Bosnien. «  On travaille pour être prêt. On essayera d’arriver frais en Coupe du Monde afin de tout donner et représenter le plus dignement possible notre pays.  »

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com