Afrique Nabil Bentaleb : Biographie d’un jeune talent algérien…

nabil-bentalebL’Algérie a retrouvé des couleurs offensives depuis l’arrivée de l’autoritaire Vahid Halilhodzic. Son chemin pour la Coupe du monde est cependant passé par une difficile victoire contre le Burkina Faso, en barrages. Au Brésil, sur le plan individuel, il sera intéressant d’observer le rôle du jeune Nabil Bentaleb.

Depuis quelque temps, les prestations du joueur ne passent pas inaperçues. Il a ébloui la Premier League par son talent. Révélation de la saison en Angleterre avec Tottenham, Bentaleb a décidé de jouer la Coupe du monde avec l’Algérie, « le choix du coeur » pour le néo-Fennec.

Il opte pour l’Algérie natale

Après une longue réflexion, Nabil Bentaleb a tranché. C’est avec son pays d’origine, l’Algérie, qu’il va évoluer sur la scène internationale. Supervisé dans un premier temps par Noureddine Kourichi, le 29 janvier 2014, lors de la rencontre de Premier League entre Tottenham et Manchester City (1-5) 4, le joueur décide au terme d’une rencontre avec le président de la fédération Mohamed Raouraoua, le 14 février 2014, d’opter officiellement pour l’équipe nationale d’Algérie. Bentaleb a fait ses débuts avec la sélection de Vahid Halilhodzic le 5 mars dernier lors du match amical contre la Slovaquie.photo_bentaleb_06032014

 Parcours en Club
Né le 24 novembre 1994 à Lille, l’Algérien a grandi dans le quartier de Epeule où il s’initie au football. son Poste de prédilection est milieu de terrain. Il intègre le centre de formation du Lille OSC où il effectue sa formation.

Nabil Bentaleb, c’est l’histoire d’un Ch’ti à la trajectoire fulgurante. Ecarté du centre de formation lillois en 2009 sans vraiment savoir pourquoi, l’international algérien parcourt les 27 kilomètres qui séparent le Domaine de Luchin à Mouscron pour rejoindre le matricule 224. Mais la faillite du club hurlu le contraint à déposer ses valoches à l’USL Dunkerque. Ses prestations en U17 ne laissent personne indifférent et Nabil choisit alors l’exil et la Perfide Albion pour s’exprimer. Après une batterie de tests concluants à Birmingham, c’est à Tottenham que Bentaleb lie finalement sa destinée. Sous le maillot des U21, Bentaleb étonne et détonne au milieu de terrain. Tant et si bien qu’il en devient le capitaine. Des U21 dirigés par un certain Tim Sherwood qui n’hésitera pas à le lancer dans le grand bain de la Premier League le 22 décembre 2013 sur la pelouse de Southampton. Refoulé à Lille, désormais adulé à Londres. Comme quoi, Nabil ne fait pas le moine…

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com