Brésil Mondial 2014: Niko Kovac attaque l’arbitre Nishimura

niko-kovac_dpae58fd094a61399895293

Niko Kovac et ses hommes n’ont pas à rougir de leur prestation et conservent toutes leurs chances de qualification, mais ils devront lutter, comme prévu, … pour la deuxième place. En ouverture de la Coupe du Monde, la Croatie s’est inclinée devant le Brésil. Pourtant, les Croates avaient pris le meilleur départ, mais Neymar (deux fois) et Oscar ont inversé la tendance pour leur pays. Score final: 3-1. Le Brésil, à défaut d’être brillant, a été efficace.
Niko Kovac, le coach croate était furieux, après la défaite malheureuse de son équipe. « Deux milliards et demi de personnes ont vu que ce penalty accordé à Fred était tout à fait imaginaire », fulminait Niko Kovac. « Je suis dégoûté. Si c’est comme ça, autant rentrer tout de suite à la maison ! Le logo de la FIFA prône le respect, mais a-t-on été respecté dans ce match injustement perdu contre le pays organisateur ? Les chances n’étaient visiblement pas égales. On ne m’enlèvera en tout cas pas de la tête que le Brésil, de surcroît favori de la compétition, devait absolument gagner. Et comme il n’y arrivait pas… »
« Tout ce travail pour rien », pestait de son côté Ivan Rakitic qui vient de signer à Barcelone. « On a livré un match magnifique et on le perd dans pareilles circonstances… »
L’histoire retiendra que le penalty accordé semble très généreux, Fred tombe dans la surface après un léger contact avec Lovren… une décision que l’on pourrait facilement qualifiée de litigieuse.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com