Algérie [ITW Exclu] Fouzi Arhab : les Fennecs, le sport algérien, son analyse

Fouzi Arhab

Le jeune Fouzi Arhab, membre du fameux groupe Torino, et l’une des idoles de la chanson sportive en Algérie. Du haut de ses 23 ans à peine entamés, il étudie parallèlement à son hobby et sa passion pour le sport et l’hôtellerie. Il a déjà à son actif près de 18 albums à succès qui tournent en boucle sur les chaînes de radios au cours de la diffusion des émissions sportives, il est l’auteur de la chanson officielle des fennecs lors du mondial Sud Africain en 2010. Il nous évoque dans cette interview sa carrière sportive que beaucoup de gens ne savent pas, et ses projets et beaucoup de surprises à dévoiler.

Bonjour, pourrais-tu te présenter à nos lecteurs? 

Je m’appelle Fouzi Arhab, je suis un féru de sport depuis que je suis gamin. J’ai grandi dans deux quartiers à Alger, Kouba et El Biar à l’africana  qui respirent le foot et le basket, je suis aussi membre d’un groupe de chant qui est nommé le groupe TPC (Torino-Palermo-Catania).

 

D’où est venue ta passion pour le sport ?     

Mon grand père était l’ancien gardien de l’équipe de foot du WABoufarik,et mon frère aussi figurait au sein de cette équipe mais dans la section de basket où il a passé plusieurs années là-bas, ce club est légendaire en Algérie, ses supporteurs se déplacent en masse avec leur équipe, ils sont des mordus du basket, l’ambiance qui règne dans la salle Moussa Chiraf vous fait rappeler l’ambiance grecque avec l’olympiakos et le panathinaikos.

 

Tu as pratiqué une discipline au haut niveau ?         

À 11 ans j’ai fait du basket au sein de la grande équipe formatrice d’El Biar, beaucoup de grands joueurs et d’entraineurs sont sortis par le bais de cette école, d’ailleurs j’ai même des amies qui figurent au sein de l’équipe nationale féminine de basket, cela m’a aidé à avoir une bonne détente, qui m’a beaucoup aidé au foot. Après le basket je suis resté dans la même équipe qui est JSEB mais j’ai changé de section et je me suis reconverti au foot. Je jouais arrière gauche, mes bonnes prestations se multipliaient ce qui a poussé le RCKouba club formateur de la figure emblématique du PSG et de l’équipe nationale Salah Assad à m’enrôler, je suis resté quelques années la bas puis j’ai rejoins l’USM Alger, j’ai pas joué beaucoup la bas à causes de problèmes anti sportif que j’ai rencontré, j’ai du arrêté le foot et me retourner vers les sports de combat qui sont essentielles pour la défense de soi même dans mon pays(éclats de rires) et précisément à la boxe thaï je l’ai fait pendant 5 ans, puis j’ai arrêté et je me suis consacré aux études et à la musique et surtout au club du cœur le Mouloudia d’Alger.

En parlant du Mouloudia d’Alger l’équipe de foot est plus suivie par le public que les autres sections, malgré les multiples consécrations (Basketball: 15 coupes – 16 championnats d’Algérie, handball:25 championnats – 21 coupes d’Algérie, volley-balls :-11 championnats d’Algérie), contrairement à ce qui ce passe en Tunisie et surtout au Maroc avec les Winners et les autres groupes Ultras, comment expliquez vous cela?                       

L’absence des supporteurs dans les autres sections est due au changement du nom du club qui est le GS Pétroliers, car tout le monde connait le MCA, d’ailleurs on appelle au retour de toutes les sections au Mouloudia d’Alger, et vous verrez le retour du public.

Pourquoi avez vous arrêté le basket ?                                                                                           

J’ai fait du Basket pendant un an et demi, j’ai du arrêter à cause d’une blessure au poignet, en plus le foot dominait dans le quartier, j’avais comme voisin Hassan Tahir ancien joueur légendaire du Mouloudia d’Alger et buteur de l’équipe qui a pris la champions league en 1976,il est actuellement entraineur des jeunes catégories au club, donc plusieurs facteurs m’ont pousser a changer de sport.

supporteurs algeriens

Qu’en pensez-vous du niveau actuel du Basket Algérien?

Je ne suis pas bien placé pour juger le niveau actuelle, car à l’époque je suivais mon équipe du quartier d’El Biar, puis je me suis éloigner du basket, à cause de mes engagements, mais je pense qu’il faudra revenir à la formation de jeunes pour élever le niveau actuelle, vu les moyens on est un pays capable d’être le meilleur Africain dans tout les sports.

La violence dans les stades est un phénomène qui a pris de l’ampleur en Algérie, comment faites vous pour la combattre?              

On est conscient de tout ce qui se passe, d’ailleurs on a fait plusieurs chansons pour combattre ce fléau pas seulement dans le foot mais dans tout le sport en général, et avec l’aide de Dieu on réussira notre mission, et à minimiser les dégâts.

 Vos projets pour l’avenir?     

On a deux chansons qui sortiront bientôt dans un album compilation avec plusieurs chanteurs pour soutenir les verts en coupe du monde.

Votre pronostic pour les Fennecs au mondial du Brésil 2014? 

Vu l’effectif qu’on a inchallah on passera au deuxième tour, on est tous derrière les verts, qui ont besoin de notre soutien.

Un mot de la fin pour les lecteurs d’Africa Top Sports ?

Au nom du groupe TPC je passe le salut à tous les lecteurs et je remercie tous les membres du site Africa sport pour ce geste et Inshallah on restera toujours entrain de donner que du bon travail et le mieux à notre public de rêve spécialement et la bonne image au sport Africain généralement et Algérien précisément.

Interview réalisée par Le coin des basketteurs algériens.

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS

4 Commentaires

  1. Le meilleur de la chanson sportive et merci a votre page pour son interet pour le sport Algerien,vous etes les meilleurs en Afrique dans le domaine de l’actualite sportive 🙂

  2. Mouloudia d'alger

    Bonne continuation et vive le mouloudia d’Alger 🙂

  3. El biarr quartier du coeur ♥♡

  4. bab el oued city

    mouloudia tjr tala3 la3laam et bon courage fouzi vrai wlid familyaa <3

Comments are closed.