Afrique Vahid Halilhodzic : « Si nous mourrons, il faudra que ce soit avec les honneurs ! »

vahid-halilhodzic-66

Vahid Halilhodzic est l’un des entraineurs mondiaux qui a le plus d’expérience. Mais assez étonnant il dispute sa première coupe du Monde comme entraineur au Brésil avec la sélection algérienne.

Et il est remonté comme on peut le voir ! Le coach des Fennecs qui joue contre la Belgique, donnée favorite, ce mardi va tout donner ! Et il a une revanche à prendre sur les critiques !

Extraits de son interview accordée à l’AFP :

Votre équipe est-elle prête ?
« Les joueurs ont bien travaillé et savent ce qui les attend demain. Nous sommes prêts à débuter, oui.

– L’Algérie est une jeune équipe, qui cherche à créer l’exploit. On n’a rien à perdre. Il faudra tout donner pour n’avoir aucun regret. On entame le tournoi avec audace. Il faudra tenter quelque chose. Si nous souhaitons passer le premier tour pour la première fois, il faudra créer trois exploits. Pas seulement contre les Belges.

– C’est ma première Coupe du monde. Oui il y a la pression des 40 millions de sélectionneurs algériens. Et la pression de la presse qui a été très injuste avec moi après la qualification. Je n’oublierai jamais ceux qui ont insulté ma famille. Mais je n’ai pas peur et j’ai envie d’être acteur de ce Mondial. Si nous mourrons, il faudra que ce soit avec les honneurs. Tout ce qui me critique me rend plus fort. Je suis fier de ce que j’ai fait pendant trois ans en Algérie.»

Publié par Nicolas Coutain pour Africa Top Sports

Nicolas / ATS