Afrique Foot Togo: Qu’est-ce qu’Adebayor est allé dire à Faure Gnassingbé?

adebayorfaurre (Copier)

Emmanuel Adebayor, actuellement en vacances à Lomé, a été reçu par le Chef de l’Etat togolais Faure Essozimna Gnassingbé, selon nos confrères de Koaci. Une rencontre qui intervient au moment où l’équipe nationale est sans sélectionneur depuis janvier.

Qu’est-ce qu’Emmanuel Adebayor, le capitaine des Eperviers du Togoest allé dire au Chef de l’Etat togolais? C’est la question que se posent beaucoup de Togolais depuis la rencontre intervenue entre le capitaine des Eperviers et le président de la République togolaise. Même s’il est difficile de savoir avec exactitude ce dont les deux hommes ont discuté, il est est tout de même facile de s’imaginer que la question du choix d’un sélectionneur national a aussi meublé les échanges.

En effet, cela bientôt un semestre que l’équipe nationale de football du Togo n’a plus de sélectionneur depuis la fin du contrat de Didier Six. Une situation qui préoccupe les premiers acteurs du ballon rond togolais.  « C’est dommage que nous n’ayons pas un sélectionneur avec qui disputer des perspectives de la sélection nationale », a déclaré récemment le vice-capitaine des Eperviers, Serge Akakpo.

Comme le jeune défenseur, le portier du Stade de Reims en Ligue 1 française et cadre de la sélection nationale Kossi Agassa, également s’est montré un peu agacé par la situation. «Presque toutes les sélections ont disputé une rencontre amicale en fin de saison. Nous, depuis notre retour de la CAN 2013, on est retombé dans les problèmes et le groupe ne s’est jamais plus retrouvé au complet », a-t-il déploré.

Des magouilles autour du choix du sélectionneur

Le Togo pourra-t-il se qualifier pour la CAN 2015 prévue pour se dérouler au Maroc? En tout cas, le buteur de Tottenham, Emmanuel Adebayor et les siens rêvent bien de revivre la joie de la qualification historique du Togo pour les quarts de finale de la CAN 2013. Mais cela passe inévitablement par une bonne organisation. Or, en l’état actuel des choses, il semble que tout soit fait pour maintenir le football togolais dans le gouffre. Sinon comment comprendre depuis trois (03) mois, le président de la fédération de football et la ministre des sports, rivalisent pour placer leur préféré à la tête de la sélection nationale? Tous deux ont tenté de fausser les résultats de l’appel à candidatures lancé à cette fin. La procédure réputée émaillée d’irrégularités a été reprise à la demande du Premier ministre.

Une ultime réunion prévue  mardi 17 juin à la primature pour plancher sur le choix du sélectionneur, a été reportée in extremis. Certains pensent que ce report est lié aux échanges dans le cadre du conclave entre le Président de la République et Emmanuel Adebayor.

Et c’est dans ces conditions que le Togo aborde les éliminatoires de la CAN 2015, au mois de septembre prochain, dans un groupe difficile avec notamment le Ghana et la Guinée.

 

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports