Cameroun Mbia harcelé, Biya demande des comptes !

mbia

Les Camerounais sont en colère contre leur sélection qui a été éliminée à l’issue du premier tour de la Coupe du Monde de football après avoir glané 0 point en trois matchs, pour 9 buts encaissés, contre un marqué. Un bilan qui n’a pas plu au public d’autant plus que l’équipe avait, avant le début de la Coupe du monde, refusé de partir au Brésil, estimant que ses primes de match n’étaient pas assez élevées.

Ce mercredi, 11 joueurs sont rentrés à Yaoundé dont le milieu de terrain Stéphane Mbia. Juste après la descente de l’avion, un habitant, Florian Ngimbis a filmé la voiture du joueur de Séville complètement bloqué par des supporters en colère. Ce dernier raconte sur son compte facebook

« L’avenue Kennedy tout entière a séquestré Stéphane Mbia au cri de « donne notre part des 56 millions (CFA) ! [la prime que les joueurs du Cameroun auraient reçu pour leur participation à la Coupe du monde]. J’ai cru que je rêvais jusqu’à ce que je voie un mini-commando de la police exfiltrer le type à bord d’un véhicule banalisé (un taxi) poursuivi par une foule en délire ».

Image de prévisualisation YouTube

« Une demi-heure plus tôt, j’avais croisé le joueur dans un magasin de sport en train de faire les soldes. Malgré sa casquette et ses lunettes noires, je lui ai lancé « salut le pro !«  auquel il a répondu en souriant par un salut militaire. […] Pour moi, les gens ne s’en sont pas pris à lui à cause des performances des Lions indomptables, mais plutôt parce qu’il est riche et qu’ils voulaient le voler ».

Une situation qui n’a pas laissé indifférent le président de la République. Paul Biya a demandé des comptes au chef du gouvernement dans un communiqué diffusé sur la CRTV . «Dans un délai d’un mois, les résultats de ses investigations sur les causes de la campagne peu glorieuse de notre équipe fanion, les Lions Indomptables, à la Coupe du Monde de football de 2014 au Brésil, avec des propositions en vue d’une restructuration profonde et urgent du football camerounais.»

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com