Brésil 2014 Le président uruguayen prend la défense de Suarez

mujica

Luis Suarez a reçu un soutien de poids, de roi et de choix après sa morsure sur les épaules de l’Italien Chiellini lors de la rencontre qui a opposé l’Uruguay à l’Italie. Alors que les internautes attendent avec impatience la sanction de la FIFA par rapport à ce geste de cannibale, le président Uruguayen, Jose Mujica, a déclaré dans un débat qu’il n’avait vu le joueur « mordre personne ».

« Moi, je ne l’ai vu mordre personne, mais ils se donnent des coups de pied et des coups très forts. Et ils les encaissent », a dit M. Mujica à des journalistes, ajoutant que l’attaquant uruguayen était « un excellent joueur ».

Un peu plus tôt, le président de la Fédération uruguayenne avait souligné qu’il « n’y (avait) pas de preuve suffisante » pour le sanctionner.

Suarez risque une sanction (longue suspension ou amende) de la part de la commission de discipline indépendante de la FIFA. Il pourrait mettre définitivement un trait sur ce mondial 2014. Suarez et/ou la Fédération de football uruguayenne devaient remettre leur position et documents à la FIFA avant mercredi, soir (22h00 belges). L’Uruguay, qui a battu l’Italie mardi (0-1), doit jouer son huitième de finale samedi contre la Colombie à Rio

Publié par Franck OROCOTI pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com