Brésil 2014 Bacary Sagna se méfie du Nigeria

Bacary-sagna

Bacary Sagna et les Bleus se sont qualifiés pour les huitièmes de finale de la Coupe du monde après avoir concédé le match nul 0-0 face à l’Équateur.
Place désormais aux matches à élimination directe et à ce rendez-vous, Bacary Sagna et ses coéquipiers affronteront c le Nigeria, champion d’Afrique, le 30 juin à Brasilia. Une autre compétition va ainsi commencer, à l’issue toujours incertaine malgré le statut de favori des troupes de Didier Deschamps par rapport aux Super Eagles.

En conférence de presse ce vendredi, Bacary Sagna est revenu sur le refus des joueurs nigérians de s’entraîner. Le défenseur tricolore d’origine sénégalais se méfie des hommes de Stephan Keshi : « J’ai entendu qu’ils avaient un peu fait grève. Pour moi, ça ne change rien car ça reste le champion d’Afrique, la meilleure équipe africaine actuelle. Ils ont de très bons joueurs, dont certains dans les meilleures équipes européennes. C’est une équipe dangereuse. Il va falloir être patient, ils vont se battre, être accrocheurs. Mais on a envie de se concentrer sur nous-mêmes. De faire abstraction de tout le reste et de se préparer. »

L’équipe de France ne manque pas de certitudes et d’atouts à l’heure d’aborder cette rencontre, d’autant qu’elle récupérera son ossature, laissée au repos mercredi par Deschamps. Mais le nul concédé à Rio sonne comme un petit avertissement. « La pression va être différente, souligne Bacary Sagna. Ce sont des matches couperets, on le sait. Mais on va rester concentrés de la même façon, on va se préparer de la même façon. On va aussi garder le même état d’esprit, le même engagement. »

 

L’ALGÉRIE-ALLEMAGNE, NIGÉRIA -FRANCE : LE VOTE DE L’AFRIQUE !

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. On dit chez nous que la poule pond des œufs et le coq a mal au derrière .Qu’es-ce qui te fait courir ?Tu n’es pas français et tu ne le seras jamais.

Comments are closed.