Brésil 2014 Moussa Ndao, ex international sénégalais:  » Le Nigéria et l’Algérie ont été plus stables dans leur gestion.. »

alg (Copier)
L’ancien international sénégalais, Moussa Ndao revenant sur la qualification pour le deuxième tour du Mondial 2014 du Nigeria et de l’Algérie est sans ambages. Selon lui:  » ce sont les deux seules équipes qui n’ont pas été secouées par des problèmes quelconques« .

 » Cela ne me surprend pas. Si pour l’Algérie le jeu effectué par les Fennecs durant ce Mondial a surpris plus d’un,compte tenu de son niveau elevé, il faut aussi saluer la stabilité sportive et administrative qui a entouré cette équipe. Dans la même veine que le Nigéria qui avec un coach comme Keshi, n’a pas été secoué par des problèmes« , affirme le joueur sénégalais des années 90.

L’ancien milieu du WAC de Casablanca précise:  » je veux donner les exemples d’équipes sur lesquelles le continent africain, mais ,qui sont passées à côté« .

 » Il s’agit de la Côte d’Ivoire qui a subi les contre coups au dernier moment de l’affaire d’ego entre Yaya Touré et Drogba qui se sont disputé le brassard, du Cameroun qui a vécu cette affaire de primes avant même le début du mondial, mais surtout du Ghana avec les querelles internes, l’indiscipline et le retard sur les primes…« , conforte Ndao.

Aussi, pense t-il:  » il appartiendra aux pays africains à l’avenir de méditer sur ces questions de stabilité aussi importantes que celles sportives pour se faire une place au soleil« .

L’ancien de la Jeanne d’Arc de Dakar de leur demander de « se demander pourquoi, ces histoires de primes ne se passent qu’en Afrique…et nulle part en Europe ou en Asie, Amérique ou Océanie…alors que la Fifa verse ce qui se doit aux fédérations sans problèmes.?« 

Publié par Oumar DIARRA pour Africa Top Sports

OumarouATS