Brésil 2014 Après avoir brisé la cheville d’Onazi, Matuidi s’est excusé – Vidéo

matonaz (Copier)

C’est l’un des faits de jeu du match France-Nigéria (2-0) disputé lundi en huitièmes de finale de la Coupe du monde 2014. Au retour des vestiaires, Blaise Matuidi tacle sévèrement Ogenyi Onazi, le milieu de terrain des Super eagles (54è). Le Nigérian reste au sol pendant plusieurs minutes avant d’être évacué sur civière.

Matuidi n’écope que d’un carton jaune. Mais au vu de la gravité de la blessure du joueur de la Lazio, tous les observateurs sont unanimes: le milieu du PSG aurait dû être expulsé. Après le match, Matuidi est néanmoins allé dans le vestiaires des Nigérians pour s’excuser auprès de son adversaire qui était déjà dans le plâtre.

Plus tard sur son réseaux officiels, Matuidi est revenu sur l’incident: « Je suis allé dans le vestiaire pour m’excuser auprès d’Ogenyi Onazi après la rencontre. J’aurais dû gérer autrement. J’y vais pour jouer le ballon. Je ne vais pas pour lui faire mal, je suis déçu parce que je ne suis pas un joueur méchant. J’espère qu’il se rétablira très vite…« 

C’est l’une des actions qui a irrité Stephen Keshi qui a crié à l’injustice arbitrale après l’élimination de son équipe.

 

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Aeschbacher

    Contre la Suisse un pied qui fracture la cavité orbital de Von Bergen, puis la cheville d’Onazi… si c’est la France qui avait subit cela qu’est-ce qu’on en entendrait sur le corps arbitral, etc etc…. et là bien peu de bruit de la presse française. Cela fait tout de même 2 cartons rouges qui auraient dû être donné et qui auraient changé le cours du jeu. Espérons que si récidive il y a en quart les arbitres prendront leurs responsabilités et arrêteront le carnage. Et les excuses sont bien mais n’empêche que les 2 joueurs blessés sont hors coursent pour un moment… on aimerait vraiment que les gens qui aiment le foot en France soient fair play et parlent de ces inacceptables gestes.

Comments are closed.