Brésil 2014 Croatie-Cameroun truqué ? La FIFA n’a pas de preuve

deliafisch (Copier)

Voilà qui devrait peut-être mettre un terme aux nombreuses informations circulant sur le sujet depuis le début de la semaine. Dimanche dernier, le journal allemand Der Spiegel accuse la Fecafoot (Fédération camerounaise de football) et certains joueurs d’avoir arrangé leur match de Coupe du monde contre la Croatie.

Une rencontre perdue 0-4 par les Lions indomptables et depuis lors, Wilson Perumal interrogé par Der Spiegel a démenti avoir obtenu des paris sur cette rencontre. La Fecafoot a également demandé une enquête pour se laver de ses « allégations ». Jusque-là muette, la FIFA (Fédération internationale de football association) a confié ce mercredi lors d’un point de presse n’avoir aucune preuve sur ces informations. « Nous n’avons aucune preuve de trucage de cette rencontre« , a affirmé Delia Fischer, chef média de la FIFA. « Nous avons demandé à Der Spiegel de nous fournir les preuves de leurs échanges avec Perumal et les documents qu’ils ont en leur possession pour soutenir leurs informations« , a t-elle ajouté.

La fédération croate de football interpellée sur le sujet ne peut également donner des informations. « Nous avons gagné le match sur le terrain et jusqu’à preuve de contraire, cela restera comme tel« , a confié un porte-parole à BBC. Malgré la piteuse participation du Cameroun au Mondial 2014, la compétition ne semble pas être terminée pour les Lions indomptables. Au pays, le président Paul Biya a demandé une enquête et chaque jour, des nombreuses informations tout autant vraies que fausses défraient la chronique pour expliquer la débâcle de Samuel Eto’o et ses coéquipiers.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

Un commentaire

  1. Eliane Solange

    C’est un procédé néfaste qui a consisté à ternir mondialement l’image du Cameroun en général et de son football en particulier. Une telle dénonciation gratuite, mérite réparation, on ne peut pas laisser ce type d’information circuler sans sanctions.

Comments are closed.