Côte d'Ivoire Rallye Top Chrono de Cocody : Bonne ambiance dans la gadoue

1 (Copier)

Le Championnat de Côtes d’Ivoire des Rallyes a fait escale à Cocody, pour le Top chrono Cocody. Cocody est, à l’origine, un quartier résidentiel d’Abidjan qui connaît une expansion démesurée avec l’agrandissement de la ville. L’ambiance y est caliente la nuit entre les boîtes, les restaurants, les maquis (bars en plein air) surtout … en cette période de Mondial de football.

Toutefois, les trombes d’eau qui tombaient depuis la nuit de samedi jusqu’à Lundi ont quelque peu découragé pas mal de spectateurs. Cela dit, il y avait une superbe ambiance. Les parapluies sont de sortie et c’est partie pour le spectacle.

Coté concurrents, nous n’étions pas nombreux au départ du fait que nombreux sont ceux qui étaient ou partaient en vacances. Le Top chrono est une course qui se court sur un circuit fermé en terre d’environ 3km, un peu comme un slalom, sauf qu’on s’y lance à deux dans une voiture, un pilote et un copilote. C’est un rallye quoi ! Et comme dans les spéciales chaque équipage se bat pour faire le meilleur chrono.

La particularité du top chrono est surtout la proximité et le contact avec les fans de sport mécanique qui nous voient tourner sur tout le terrain pendant notre prestation ; ce qui est bien différent des rallyes durant lesquels nos fans passent plusieurs heures à nous attendre sur les pistes pour nous voir passer 5s.

Le circuit était très boueux…le pilotage était magnifique. On apprenait à faire du DRIFT!! Ca glissait beaucoup et les spectateurs ont savouré de nos travers et autres figures artistiques. Le circuit s’est transformé, par endroit, en une véritable patinoire. Nous sommes dans une 4 roues motrices, ça peut aller ! Ca devait être la galère pour les 2 roues motrices mais Cissé  semblait y prendre un grand plaisir au volant de sa Xsara. Pareil pour Fredo et Jesus qui ont même dû salir leurs belles combinaisons pour sortir leur Corolla d’une mauvaise passe.

Mon copilote habituel Philippe Garcia qui réside à Ouagadougou (Burkina Faso) n’a pas pu être là et j’ai demandé à Didier Le Borgne, copilote de Gilles Pulvéric de me rendre  service en étant à ma droite…Mission qu’il a accompli avec bravoure et je lui dis : MERCI !

0

Malheureusement, la courroie d’alternateur de mon Evo X a encore sauté à la première manche de Samedi. J’ai dû gérer les deux autres manches, le lendemain, en levant le pied pour ne pas perdre plus de secondes. Ce qui nous a tout de même permis de finir à la 2ème place du classement.

Marc Molinié a cassé la courroie de distribution de son Evo8 lors des essais chrono. Il a bossé avec son équipe toute la nuit pour être présent au départ le dimanche pour finir 3ème. Ali Jaber a été moins chanceux, il n’a pas pu repartir dimanche après un tonneau pendant ces mêmes essais chrono.

Devant, Gary Chaynes y est allé très fort. Son exclusion lors de Rallye de Zambie, en Championnat d’Afrique a décuplé sa hargne. Il signe sa deuxième victoire de la saison après le Bandama : Félicitations !

Par ailleurs, c’est la seule épreuve du championnat pendant laquelle la FISA (Fédération Ivoirienne de Sport Automobile, ndlr) attribue des licences à la journée afin de nous permettre, pendant les pauses, de faire des baptêmes de copilotes à nos amis et sponsors qui pourront ainsi découvrir la sensation d’être dans une voiture de rallye dans des conditions de compétition. Notre façon à nous de leur dire merci !

Un commentaire

  1. Dans votre commentaire sympa aussi de siter les autres pilotes comme Frédéric gigault qui est passer faire une pige a Cocody avec Opel mais je me vois pas fans votre article

Comments are closed.