Athlétisme Dopage : le TAS réduit la peine d’Asafa Powell et Simpson

asafa powell

Asafa Powell blanchi par le TAS. Suspendu par le Comité antidopage jamaïcain (JADCO) pour dopage, le sprinteur vient de voir sa peine réduite par le Tribunal arbitral du sport. Asafa Powell et Sherone Simpson avaient saisi le TAS pour dénoncer la suspension de 18 mois pris à leur encontre.

Autorisés à titre conservatoire, par l’instance, à reprendre la compétition en juin dernier, l’ancien recordman et sa compatriote n’ont plus l’épée de Damoclès sur leur tête. En effet, le TAS a ramené leur suspension à six mois. Interdits de compétition pour avoir été contrôlés positif à un stimulant en juin 2013, Asafa Powell et Sherone Simpson ont donc déjà purgé leur peine et peuvent a nouveau courir. A travers un tweet, Asafa Powell, attendu en Belgique a exprimé toute sa joie suite a cette décision du TAS « Merci à la Cour d’arbitrage pour le Sport. Enfin, ce poids a été levé de mes épaules. Justice a été rendue. Maintenant nous allons courir ! »

C’est tout libéré qu’il sera ce mardi au meeting suisse de Lurcen avant d’être dans le starting-block du 100 m le 19 juillets à la Nuit de l’Athlétisme. A la recherche du minima qualificatif pour les Jeux du Commonwealth qui débuteront le 23 juillet Asafa Powell (31 ans) n’avait jamais reconnu s’être dopé mais « avoir manqué de vigilance » en ingurgitant un compliment alimentaire trop « vitaminé ».

Publié par Benoit DOSSEH pour Africa Top Sports

Benoit DOSSEH / ATS