Cyclisme Kevin Reza, un coureur noir insulté sur le Tour de France 2014

reza (Copier)

Kevin Reza n’est surement pas prêt d’oublier l’étape de mardi du Tour de France 2014 dessinée entre Carcassonne et Bagnères-de-Luchon. L’un des deux coureurs noirs du peloton aurait été insulté de « sale nègre » par un autre cycliste. C’est Jean-René Bernaudeau, manager de l’équipe Europcar qui l’affirme.

« Je ne tolère pas le racismeAprès le dopage, c’est l’autre fléau de ce sport. J’ai récupéré Kevin très perturbé après la course. C’est inacceptable, inadmissible. On va régler ça demain au départ« , a confié Bernaudeau qui accuse le Suisse Michael Albasini d’être l’auteur de ses propos déplacés. Si ce dernier nie les faits, son équipe Orica confie ce mercredi qu’une rencontre a eu lieu entre Reza et Albasini et le « malentendu » a été réglé.

 

Kevin Reza a terminé 14è de l’étape d’hier qui a vu la victoire de l’Australien Michael Rogers.

Publié par Steven LAVON pour Africa Top Sports

Rédacteur en chef à Africa Top Sports. Premier portail sportif Africain. http://www.africatopsports.com

2 Commentaires

  1. Albasini a admis l’avoir insulté et on devine derrière ses propos qu’il s’agissait bien d’insultes à caractère raciste, mais bon on lui pardonne son petit dérapage parce qu’il « était en colère », un petit caprice quoi, balancer un bon petit « sale nègre » ça remet les pendules à l’heure. Par contre, si un noir lui, sous le coup de l’énervement, balance un « sale blanc » c’est directement du racisme anti-blanc d’immigrés qui devraient retourner dans leur pays de sauvages et devraient être reconnaissants envers cette nation bienfaisante qu’est la race européenne, on est bien d’accord. En attendant, Albasini restera impuni. Je lui souhaite une bonne petite blessure qui mettra fin à sa carrière.

  2. drouillard

    Bravo a ce jeune coureur de talent,présent dans de nombreuses échappées. Félicitations. Claude.

Comments are closed.