Belgique Mohamed Messoudi : Le Belgo-Marocain viré de son club

Mohamed Messoudi

L’aventure s’arrête pour Mohamed Messoudi à Oud-Heverlee Louvain (D2 belge). Le milieu de terrain belge d’origine marocaine est prié de trouver un nouvel employeur s’il veut débuter la prochaine saison.
Oud-Heverlee Louvain a décidé de rompre son contrat avec Mohamed Messoudi. Cette décision a été prise en raison d’un coup de poing adressé à un adversaire mercredi soir lors du match contre Tempo Overijse alors que le joueur portait le brassard de capitaine de l’OHL.
Mohamed Messoudi a gravement dérapé lors de cette rencontre. Suite à une phase confuse, le Louvaniste s’en est pris à Yannick Henseval, le frappant en plein visage. Celui-ci a dû immédiatement quitter la pelouse, le visage en sang, et rejoindre l’hôpital pour se voir poser huit points de suture.

Le club louvaniste avait rapidement réagi, se désolidarisant de son joueur. Le coach Ivan Leko, de son côté, a indiqué « ne plus jamais vouloir voir ça. »

« Ce qui s’est passé est inacceptable », a indiqué Luc Denteneer, responsable sportif. « Le geste de Mohamed Messoudi est tout à fait contraire à nos valeurs. Nous allons réfléchir quelle sanction nous allons lui infliger. » Une sanction qui est tombée dans la soirée, hier : Mohamed Messoudi a été licencié avec effet immédiat.
Mohamed Messoudi, 30 ans, avait signé en juin 2013 un contrat de deux ans avec une option pour une 3e année. Il jouait auparavant sous le maillot de La Gantoise après s’être révélé au Germinal Beerschot où il a joué entre 2002 et 2006. Mohamed Messoudi a été appelé à plusieurs reprises chez les espoirs belges. Il a ensuite évolué aux Pays-Bas à Willem II avant de revenir à Courtrai et ensuite à Gand.

 

Publié par Isidore AKOUETE pour Africa Top Sports

Journaliste à Africa Top Sports Premier portail sportif Africain http://www.africatopsports.com