Angleterre Chelsea: Les piques de Mourinho à Lukaku

Lukaku

Vous avez dit Romelu Lukaku? Ca ne dit pas grand chose à José Mourinho. Enfin, le manager de Chelsea ne gardera pas un souvenir ému de Romelu Lukaku, transféré mercredi soir à Everton contre un chèque de 35 M€.

Romelu Lukaku avait des exigences à Chelsea. L’attaquant belgo-congolais voulait une place de titulaire chez les Bleus. Une exigence qui avait du mal à passer avec un certain José Mourinho. Et finalement, le joueur a officialisé son transfert définitif à Everton, qui a déboursé 35 M€, record du club, pour le recruter. Pourquoi le Belge a-t-il décidé de quitter Stamford Bridge pour un club aux ambitions moindres ? José Mourinho ne s’est pas privé pour donner la réponse. « Il faut dire avant toute chose que Romelu a été très clair avec nous sur le fait que, en raison de sa mentalité,il n’était pas très motivé à l’idée d’être dans une situation de concurrence à Chelsea. Il voulait jouer pour Chelsea, mais seulement en tant que titulaire. Pour un club de notre dimension, il est très difficile de promettre un tel statut à un joueur. Cela a immédiatement réduit son désir de jouer pour nous. Après, Everton a débarqué avec une offre importante et comme nous voulons respecter les règles du fair-play financier, nous devions analyser cette situation », a lâché le Special One tard hier soir, une fois le transfert de Lukaku entériné.

Romelu Lukaku a rejoint Chelsea en 2011 pour préparer la succession de Drogba. Il quitte les Blues en 2014, barré par Diego Costa, Fernando Torres et… le retour de Drogba. L’attaquant belge n’aura jamais réussi à s’imposer à Chelsea, qui l’a prêté deux saisons consécutives, à West Bromwich Albion d’abord, à Everton ensuite. Son passage réussi chez les Toffees (15 buts en Premier League) aurait dû le conforter quant à ses chances de réussite avec les Blues.

À 21 ans, et alors qu’il a marqué plus de buts en compétition officielle que Messi et Cristiano Ronaldo au même âge, Lukaku n’aura donc pas marqué les esprits à Chelsea. Ses exigences en terme de temps de jeu ne pouvaient pas coller à la méthode de José Mourinho, qui n’offre aucun passe-droit. A Everton, il aura sans doute plus de temps de jeu qu’à Chelsea et c’est bien ce qui l’a séduit. A-t-il fait le bon choix ?

Publié par Equipe rédaction pour Africa Top Sports

L'équipe de la rédaction d'Africa Top Sports